NOUVELLES
10/03/2016 05:37 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Au salon du tourisme ITB, Dresde veut faire oublier Pegida

La ville de Dresde (est de l'Allemagne) a vanté jeudi à Berlin ses atouts touristiques, tentant de faire revenir les touristes effrayés par les manifestations du mouvement islamophobe Pegida et les actes anti-réfugiés qui ont terni son image.

"Dresde traverse certainement une des périodes les plus difficiles depuis 25 ans (...) Les manifestations de Pegida et les incidents racistes en Saxe ont fortement endommagé notre image", a déclaré le maire de la ville, lors d'une conférence de presse au salon du tourisme ITB à Berlin.

Cela se ressent dans les chiffres: pour la première fois en six ans, le nombre de nuitées dans son ensemble a reculé en 2015, de 3% à 4,3 millions.

Septième ville allemande en terme de visiteurs touristiques, Dresde, traversée par l'Elbe, est connue pour son architecture baroque en particulier celle de la Frauenkirche, somptueuse église détruite dans le bombardement de la ville en 1945 puis reconstruite à l'identique pierre par pierre.

Mais depuis l'automne 2014, chaque lundi, les partisans de Pegida, acronyme allemand des "Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident" manifestent dans les rues de la ville d'ancienne RDA et capitale de l'Etat-région de Saxe, théâtre ces derniers mois d'une série d'actes de violences visant des foyers de réfugiés.

"Nous continuons d'être très attractifs, mais notre réputation a fléchi", a expliqué Bettina Bunge, responsable de Dresden Marketing, organisme chargé de faire la promotion de la ville qui vient de lancer une campagne publicitaire sous le slogan "Dresde. Faisons la fête ensemble".

"Nous accompagnons de nombreuses initiatives citoyennes et des forums de dialogue pour une meilleure cohabitation" entre les gens, a aussi indiqué M. Hilbert.

En parallèle, la ville développe son offre culturelle avec l'ouverture dans les mois à venir d'un nouveau lieu de culture et d'art, et la réouverture après rénovation de la salle de concert de sa Philharmonie.

Le salon du tourisme ITB de Berlin doit accueillir, d'ici dimanche, plus de 160.000 visiteurs professionnels et grand public.

maj/cfe/alc