POLITIQUE
09/03/2016 05:58 EST | Actualisé 09/03/2016 06:38 EST

Leadership du Parti conservateur du Canada : une décision à venir dans les prochaines semaines pour Maxime Bernier

OTTAWA – Le député de Beauce, Maxime Bernier, confirmera s’il tente de succéder ou non à Stephen Harper dans les prochaines semaines.

« Je prends connaissance des règles actuellement et je ne vois pas de problèmes à ces règles-là. Dans les prochaines semaines, je serai prêt à vous inviter à une annonce en conséquence », a-t-il dit aux médias mercredi.

Le Parti conservateur du Canada a dévoilé les règlements de sa course à la direction, mardi en soirée. Le vote se fera selon un système de pointage et les candidats sont autorisés à dépenser jusqu’à cinq millions de dollars.

Mais les députés qui ont affiché un intérêt pour le poste ne sont pas pressés d’officialiser leur candidature.

“Écoutez, c’est sûr que ça prend des sous pour faire une campagne.”

— Gérard Deltell

« Oui, absolument, j’y pense. C’est juste qu’en ce moment, c’est la période pré-budgétaire et il y a beaucoup de choses qui se passent à la Chambre. J’y jetterai un coup d’œil quand j’aurai le temps », a expliqué Lisa Raitt, porte-parole conservatrice en matière de Finances.

Elle se dit toutefois contente de voir que les règles sont maintenant disponibles et qu’elles marquent le début officiel de la course à la direction.

Le député ontarien Michael Chong a pour sa part indiqué qu’il n’avait pas encore eu la chance de lire le document de 15 pages envoyé la veille.

Être chef, ça coûte cher

Même s’il ne compte pas se lancer, le député de Louis-St-Laurent Gérard Deltell ne trouve pas qu’il est choquant de mettre une limite de 5 M$ pour les dépenses des candidats.

« Écoutez, c’est sûr que ça prend des sous pour faire une campagne. Le Canada est un grand pays. Il faut aller rencontrer les militants partout où ils sont d’un océan à l’autre et c’est pour ça que ça prend un certain montant », dit-il.

Son collègue Maxime Bernier, défenseur des libertés individuelles, a vanté que « les gens vont être libres de dépenser ce qu’ils veulent dépenser » à la hauteur de 5 M$.

“Soyez modestes dans vos dépenses... parce qu’on est des conservateurs”

— Gérard Deltell

Lisa Raitt pense quant à elle qu’il s’agit de « beaucoup d’argent » à amasser pour une seule personne, mais souligne qu’il leur reste encore beaucoup de temps pour solliciter les membres.

Mais Gérard Deltell met en garde les candidats de ne pas de lancer dans de folles dépenses pendant leur campagne.

« Si j’ai un conseil à donner aux aspirants, soyez modestes dans vos dépenses parce qu’on est des conservateurs, et puis il faut le faire de façon intelligente et non pas de façon orgiesque. »

En vertu de la Loi électorale du Canada, chaque candidat à la direction peut donner un montant total de 25 000$ à sa propre campagne, sous forme de contributions, de prêts ou de cautionnements de prêts.

Quant aux dons des particuliers, chaque citoyen peut verser un total de 1525$ à l’ensemble des candidats en 2016 – un chiffre qui augmentera de 25$ l’an prochain.

Tous ceux qui se lanceront dans la course pour de bon devront s’enregistrer d’ici le 24 février 2017. Le gagnant sera choisi le 27 mai 2017.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Parti conservateur: qui sont les candidats? Voyez les images