NOUVELLES
07/03/2016 23:49 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Les avions de l'armée de l'air des USA maintiennent le survol de la mer de Chine

CANBERRA, Australie — Les avions de la U.S. Air Force continueront de survoler quotidiennement le sud de la mer de Chine malgré l'implantation supplémentaire de missiles sol-air et de vols de chasseurs chinois.<

La générale Lori Robinson, qui commande l'armée de l'air américaine dans la région du Pacifique, a aussi invité les autres pays de la région a exercer leur liberté de voler et de naviguer dans les espaces internationaux revendiqués par la Chine pour éviter d'en être éventuellement dépouillés.

Lors d'une conférence de presse tenue mardi à Canberra, en Australie, la générale Robinson a toutefois refusé de révéler la nature de la réplique des États-Unis si un avion américain devait être abattu par l'armée chinoise.

Le sud de la mer de Chine, une zone cruciale pour la fluidité du commerce, fait l'objet de contestations de plusieurs pays de la région. Les États-Unis n'ont pas de visée territoriale mais soutiennent que leur intervention vise à assurer la liberté de voler et de naviguer et à prévenir le recours à la force pour toute revendication.

Pour sa part, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a durci le ton, mardi, en assurant que la Chine ne tolérerait pas que des pays s'immiscent dans une zone où elle affirme avoir le droit d'exercer sa souveraineté.

La générale Robinson rappelle que malgré les tensions à propos du sud de la mer de Chine, des discussions ont cours entre la Chine et les États-Unis sur le sujet.