NOUVELLES
08/03/2016 08:20 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

Le point sur les "cas importés" d'infections par le virus Zika

Le point dans le monde sur les "cas importés" d'infections par le virus Zika à la suite de l'épidémie en Amérique du Sud et Amérique centrale.

Il s'agit d'une liste non exhaustive des cas de personnes ayant été contaminées lors d'un séjour dans l'un des 31 pays ou territoires d'Amérique latine et des Caraïbes où sévit l'épidémie de Zika.

Pour ces cas, les personnes ont découvert ou déclaré leur contamination, une fois de retour dans leur pays d'origine.

- États-Unis:

Les autorités sanitaires américaines ont dénombré fin février neuf cas de femmes enceintes infectées par le virus Zika lors d'un voyage dans un pays touché par l'épidémie. Parmi celles-ci, une a donné naissance à un enfant atteint de microcéphalie sévère, la plus inquiétante des complications de l'infection.

L'organisation américaine de contrôle et prévention des maladies CDC décompte un total de 153 "cas importés" sur le sol américain (en plus de 107 contaminations locales sur trois territoires américains touchés: Porto Rico, Iles Vierges et Samoa américaines, point au 2 mars).

- Canada:

20 Canadiens, dont une femme enceinte, ont été infectés après un voyage dans un des pays touchés, selon un point des autorités sanitaires canadiennes au 7 mars.

- Cuba:

Un premier cas importé a été annoncé le 2 mars: une jeune femme médecin vénézuélienne venue étudier dans cette île jusqu'à présent exempte de cas autochtone.

- Europe:

France: un premier cas de transmission du virus Zika par voie sexuelle a été enregistré chez une femme contaminée par son compagnon qui revenait du Brésil, a indiqué le 27 février la ministre de la Santé Marisol Touraine.

L'Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé entre début 2016 et le 3 mars en France métropolitaine un total de 89 cas importés "dont cinq femmes enceintes et un cas de complications neurologiques".

L'InVS estime que le risque de transmission du virus Zika en France métropolitaine reste "extrêmement faible entre novembre et mai".

Par ailleurs, l'épidémie sévit toujours en Martinique, en Guyane tandis qu'en Guadeloupe, la circulation du virus est "débutante". En Nouvelle-Calédonie, un premier cas autochtone a été diagnostiqué début mars.

Espagne: cinq femmes enceintes ont contracté la maladie à la suite d'un voyage en Amérique latine. Au total dans ce pays, 38 personnes ont été atteintes lors d'un séjour dans une zone infectée, selon un décompte réalisé au 7 mars.

En outre, le Royaume-Uni, l'Irlande, les Pays-Bas, le Portugal, la Suisse, l'Italie ou encore la Slovaquie ont fait état de cas importés chez des personnes ayant séjourné récemment en Amérique latine/Caraïbes.

- Russie:

Un premier cas a été signalé le 15 février chez une femme après des vacances en République dominicaine.

- Chine:

Deux premiers Chinois ont été contaminés à la suite de séjours au Venezuela, ont annoncé les médias à la mi-février.

- Japon:

Un premier cas importé a été annoncé le 25 février par le ministère de la Santé.

- Australie:

Deux cas chez des femmes enceintes ayant voyagé dans les régions où sévit l'épidémie, avaient été rapporté les autorités sanitaires le 12 févier.

burs-ot/ial/bma