NOUVELLES
07/03/2016 19:28 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Le pétrole baisse en Asie en raison de prises de bénéfices

Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, en raison d'importantes prises de bénéfices après trois semaines de remontée des prix.

L'or noir a dégringolé depuis juin 2014 en raison d'une offre excédentaire que ne parviennent plus à absorber des économies en plein ralentissement.

Les prix sont cependant depuis trois semaines sur une tendance haussière en raison de discussions sur un possible gel de production des grands producteurs.

Cette tendance a été soutenue par de bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, ainsi que par l'affaiblissement du dollar, qui contribue à rendre le pétrole -libellé en dollar- plus attractif pour les acheteurs munis d'autres devises.

Dans les échanges électroniques en Asie, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril cédait 48 cents à 37,42 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne du brut, pour livraison en mai, abandonnait 57 cents à 40,27 dollars. Lundi, le Brent a fermé à Londres à 40,84 dollars, soit sa clôture la plus haute depuis décembre.

"Avec une telle remontée des prix, il y a bien sûr un peu de prise de bénéfices", a déclaré à l'AFP Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

Il a estimé que le pétrole pourrait prochainement dépasser la barre des 41 dollars, tout en considérant qu'une remontée plus marquée des prix dépendait de mesures concrètes des producteurs pour atténuer l'excès d'offre.

"Les fondamentaux n'ont pas changé. Une baisse de production ou un gel pourrait pousser les prix à la hausse", a-t-il ajouté.

str/mba/jac/gkg