NOUVELLES
08/03/2016 08:26 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

Henin et Safin avec les immortels

Justine Henin et Marat Safin ont été admis au Temple de la renommée du tennis international.

Avec son revers à une main, Henin a remporté sept titres du grand chelem en simple et une médaille d'or olympique. De plus, elle a aidé la Belgique à remporter son premier titre de la Fed Cup.

Elle a passé 117 semaines au sommet du classement mondial et a terminé les saisons 2003, 2006 et 2007 en tête de la hiérarchie féminine.

Henin s'est imposée quatre fois aux Internationaux de France, deux fois aux Internationaux des États-Unis et une fois aux Internationaux d'Australie malgré un petit physique de 1,68 m et 57 kg (5 pi 6 po/125 lb) dans un sport de plus en plus dominé par la puissance.

Henin a également inscrit son nom dans l'histoire de la Coupe Rogers en remportant le tournoi canadien en 2003 et en 2007 à Toronto.

L'énigmatique Marat Safin a quant à lui décroché deux titres majeurs aux Internationaux des États-Unis en 2000 et à ceux d'Australie en 2005. Il a brièvement occupé le premier rang mondial.

Il compte lui aussi à son palmarès une victoire à la Coupe Rogers dans la Ville Reine en 2000.

Yvon Petra et Margaret Scriven ont été admis à titre posthume dans la catégorie des maîtres au Temple situé à Newport dans le Rhode Island.