NOUVELLES
08/03/2016 14:46 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

Canada: l'Office national du film impose la parité sur la production

L'Office national du film du Canada (ONF) a annoncé mardi, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, que d'ici trois ans 50% de son enveloppe budgétaire sera allouée à des productions dirigées par des réalisatrices.

Cette institution publique, fer de lance du 7e art canadien, "veillera à ce que la moitié au moins de ses productions soient réalisées par des femmes et à ce que la moitié de son budget total de production soit allouée aux projets de réalisatrices", a annoncé son président Claude Joli-Coeur dans un communiqué.

Pour l'année fiscale 2015/2016 en cours, l'ONF a déjà fait en sorte que 43,5% de ses budgets de production aient été affectés à des films réalisés par des femmes, soit exactement autant que par des hommes, le reste allant à des long-métrages dirigés par des équipes mixtes.

"A l'ONF, la production de films signés par des femmes a connu de bonnes et de moins bonnes années. Cette époque est révolue", a déclaré M. Joli-Coeur, s'engageant "à ce que l'ONF atteigne la parité totale, ce qui, je l'espère incitera le reste de l'industrie à emboîter le pas".

Selon un rapport cité par l'ONF, en 2013/2014, seuls 17% des films produits au Canada ont été réalisés par des femmes. En outre, cette année-là, les scénarios ont été écrits à 78% par des hommes et la direction de la photographie n'a été assurée que par 12% de femmes.

sab/faa