NOUVELLES
08/03/2016 03:14 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

C1 - Clasico Chelsea-Paris, petit avantage pour Benfica

Comme ces deux dernières saisons, Chelsea retrouve le Paris SG en Ligue des champions, avec cette fois un 8e de finale aller gagné par le club français (2-1), tandis que dans l'autre match Benfica a aussi un léger avantage (1-0) à défendre sur le terrain du Zenit Saint-Pétersbourg.

. Chelsea-Paris SG: choc en apnée

D'un côté, un champion en titre anglais qui paie un début de saison catastrophique et n'est plus dans la course à sa succession. De l'autre, un triple champion en titre français qui écrase son championnat mais que ses propriétaires veulent voir franchir un nouveau palier en Ligue des champions.

Le milieu du Paris SG Marco Verratti, encore incertain mercredi en raison d'une inflammation du pubis tenace, a posé le décor dans une interview au Guardian: une élimination à Stamford Bridge serait "un désastre". Elle donnerait en tout cas l'impression d'une grosse régression pour le PSG, qui avait franchi l'obstacle des 'Blues' la saison dernière à ce stade de la compétition au terme d'un match épique (1-1, 2-2 a.p.) et dispute les quarts de la Ligue des champions tous les ans depuis trois saisons.

D'autant que le PSG se présente cette fois avec la quasi totalité de ses forces, et a recruté à l'intersaison l'Argentin Angel Di Maria pour l'aider à franchir un cap dans la compétition européenne - donc à atteindre au moins les demi-finales.

Mais Chelsea va beaucoup mieux depuis sa reprise en main par Guus Hiddink, au moins du point de vue comptable. Et si les Blues ont été archi-dominés par le PSG au Parc des Princes, encaissant deux buts par Zlatan Ibrahimovic puis Edinson Cavani, ils ont aussi marqué un précieux but à l'extérieur par Obi Mikel. Il leur faudra toutefois en marquer au moins un autre pour briser le rêve européen des Parisiens.

. Zenit-Benfica: maigre avantage pour les Lisboètes

Il a fallu attendre les arrêts de jeu des huitièmes de finale aller pour voir un but entre le Benfica et le Zenit Saint-Pétersbourg: Jonas, de la tête sur un centre de Gaitan, a donné un petit avantage aux Lisboètes. Sera-ce suffisant pour écarter le club russe?

En 2012, le Benfica était sorti vainqueur de la même affiche, mais le Zenit avait pris sa revanche lors de la dernière édition de la Ligue des champions en battant deux fois le Benfica en phase de poules, à Lisbonne (2-0) comme à Saint-Pétersbourg (1-0).

Et le club russe, qui n'a encore jamais atteint les quarts de finale de la Ligue des champions, a réalisé une phase de poules de haut niveau: ce n'est que lors de la dernière journée qu'ils ont abandonné des points, en perdant sur la pelouse de La Gantoise. De quoi lui donner un petit avantage psychologique, d'autant qu'il n'a jamais perdu à domicile face à un adversaire portugais (5 victoires, 2 nuls), selon les statistiques de l'UEFA.

Le Benfica pourra toutefois se rassurer en rappelant que, lorsqu'il s'est imposé lors de la manche aller d'un match à élimination directe, il n'a perdu qu'à 8 reprises, contre 46 qualifications.

Programme des 8e de finale retour de Ligue des champions joués mercredi (heure française):

Mercredi:

(17h00 GMT) aller

Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) - Benfica (POR) 0 - 1

(19h45 GMT) Chelsea (ENG) - Paris SG (FRA) 1 - 2

cda/pgr/dhe