NOUVELLES
08/03/2016 07:02 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

Bouhanni rétrogradé, Matthews gagne la 2e étape du Paris-Nice

Michael Matthews a gagné la deuxième étape de la classique Paris-Nice, mardi, au terme d'un sprint houleux marqué par la rétrogradation de Nacer Bouhanni.

Le sprinteur français de Cofidis avait franchi la ligne d'arrivée en premier au terme des 214 km entre Contres et Commentry. Mais il a été sanctionné par la direction de la course pour avoir gêné l'Australien et maillot jaune (Orica-GreenEdge) dans les 20 derniers mètres.

« J'ai fait mon sprint. J'étais sur la gauche, Nacer Bouhanni était au milieu. Il a changé sa ligne et m'a poussé sur la barrière, a expliqué Matthews. J'ai presque chuté, je trouve que ce n'était pas sécuritaire. J'allais très vite et sans le geste de Nacer, je pense que j'aurais gagné assez facilement. »

L'Australien a remporté ainsi sa deuxième victoire en trois jours après son succès dans le prologue dimanche. Le maillot jaune a aussi empoché 10 secondes de bonification pour ce succès du jour.

L'Italien Niccolo Bonifazio a été classé 2e devant Bouhanni.

Le Canadien Antoine Duchesne (Direct Énergie) a fini 80e, dans un peloton de 82 coureurs à 12 secondes du gagnant.

Matthews mène au classement général avec une avance de 14 secondes sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) et de 19 s sur le Néo-Zélandais Patrick Bevin (Cannondale). Duchesne pointe au 63e rang avec un recul de 1:20.

Il y a eu une échappée de quatre coureurs sur 200 kilomètres, mais ils ont été rattrapés à 12 kilomètres de l'arrivée.

Mercredi, la troisième étape arrivera au mont Brouilly, au-dessus des vignobles du Beaujolais. Le parcours, long de 168 kilomètres, se conclut au sommet de la côte de 3 kilomètres à 7,7 % de pente moyenne.