NOUVELLES
08/03/2016 04:28 EST | Actualisé 09/03/2017 00:12 EST

10 personnages de femmes qui ont marqué la littérature canadienne

Pour souligner la Journée internationale des femmes le 8 mars, nous vous proposons 10 livres et pièces de théâtre mettant en scène des personnages de femmes au destin hors du commun (source : les incontournables 2015).

Albertine en cinq temps de Michel Tremblay

Albertine arrive dans une maison de retraite où on l'abandonne. Elle ressasse les moments marquants de son existence. Cinq comédiennes mettent en chair cette Albertine dépossédée, à cinq âges de sa vie, entre trente et soixante-dix ans.

Aminata de Lawrence Hill

Au lendemain de la guerre d'indépendance américaine, Aminata Diallo, enlevée de son village en Afrique de l'Ouest à l'âge de onze ans, est emmenée avec un convoi d'esclaves à travailler dans une plantation d'indigo sur une île au large de la Caroline du Sud. Survivant entre autres grâce à ses compétences de sage-femme, elle fera partie des loyalistes noirs emmenés en Nouvelle-Écosse et au Québec après la guerre d'indépendance américaine, puis entreprendra un retour en Afrique, aux côtés de 1200 anciens esclaves.

L'avalée des avalés de Réjean Ducharme

Le journal d'une jeune fille de onze ans, Bérénice Einberg, révoltée et anticonformiste, qui rend compte de sa relation conflictuelle avec ses parents et de son amour simulé pour son frère, qui la mène en exil à New York.

Les belles-soeurs de Michel Tremblay

Cette pièce-culte présentée pour la première fois en 1968, Les belles-soeurs met en scène un groupe de 14 femmes conviées par Germaine Lauzon à participer à une corvée de collage de timbres primes qu'elle vient de gagner et lui permettant d'obtenir des cadeaux illustrés dans un catalogue. Le party dégénère alors que Germaine suscite la jalousie des autres femmes.

Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy

Premier roman écrit par Gabrielle Roy en 1945, Bonheur d'occasion brosse le portrait réaliste du quartier ouvrier et défavorisé de Saint-Henri, à Montréal, en 1940. On y suit Florentine Lacasse, une jeune femme de 19 ans qui aide ses parents à subsister en travaillant comme serveuse au restaurant du Quinze-cents et rêve d'une vie meilleure.

Forêts de Wajdi Mouawad

En remontant le fil de ses origines, Loup ouvre une porte qui la conduira au fond d'un gouffre, où se trouve la mémoire de ses ancêtres : une séquence douloureuse d'amours impossibles, qui va d'Odette à Hélène, puis à Léonie, à Ludivine, à Sarah, à Luce et enfin à Aimée, sa mère. Destins entrecroisés de femmes liées par le sang, toutes entraînées par les grands bouleversements historiques du 20e siècle.

La fiancée américaine d'Éric Dupont

La fiancée américaine est un roman imposant qui s'étend sur cinq générations, soit une centaine d'années. S'y entrelacent les histoires de Madeleine, la matriarche qui fait venir des États-Unis une fiancée pour son fils Louis, dit le Cheval, qui sera homme fort aux États-Unis, de sa fille fuyant à New York pour se faire avorter, ou encore de Michel qui deviendra ténor en Italie ou de son frère Gabriel, exilé à Berlin où il se lie d'amitié avec une vieille Allemande qui aurait d'étranges liens avec la famille.

Le goût du bonheur de Marie Laberge

La saga familiale, qui fait plus de 2000 pages, suit d'abord Gabrielle, femme libre qui transgresse les règles de la rigide société québécoise des années 30, puis sa fille, Adélaïde, qui devient une femme passionnée dans un Québec bouleversé par la guerre, et enfin Florent, créateur qui ne peut pas encore accepter d'être homosexuel, tout comme la société québécoise ne peut l'accepter puisque l'homosexualité est un crime passible de prison.

Pélagie-la-Charrette d'Antonine Maillet

Chassée par les Anglais, une veuve, devenue esclave en Georgie, décide de revenir en Acadie avec ses enfants. Son odyssée de toutes les amours, de tous les dangers, durera 10 ans, pendant lesquels elle sera aussi accompagnée d'autres exilés. De Charleston à Baltimore, en passant par les marais de Salem, Pélagie et son peuple croiseront les Iroquois, connaîtront la guerre de l'Indépendance américaine, affronteront la haine des protestants de Boston et un hiver rigoureux avant de regagner leur terre promise.

Un parfum de cèdre d'Ann-Marie MacDonald 

Le roman suit l'histoire d'une famille hors du commun de l'île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse, au début du siècle, puis dans le New York de l'après-guerre durant l'heure de gloire du jazz. La mère, Materia, d'origine libanaise, meurt trop tôt, laissant son mari James Piper, accordeur de pianos, avec son amour débordant pour ses quatre filles : Kathleen, Mercedes, Frances et Lily, liées entre elles par des secrets qui se dévoileront un à un. Le destin de la famille Piper semble marqué par le drame et l'admiration du père pour Kathleen, chanteuse qu'il souhaite voir devenir une grande cantatrice.