NOUVELLES
07/03/2016 03:50 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Slovaquie: Robert Fico essaiera de former un gouvernement

BRATISLAVA, Slovaquie — Le président de la Slovaquie demandera au premier ministre sortant Robert Fico de tenter de former un gouvernement de coalition.

Le parti de M. Fico a remporté le plus de votes lors des élections parlementaires de samedi, avec 28,3 pour cent des voix ou 49 sièges au sein du parlement de 150 places. Il avait fait campagne sur un programme fortement anti-immigration.

Lors du scrutin de 2012, M. Fico avait reçu 44,4 pour cent des votes et gouvernait depuis seul.

Les négociations s'annoncent ardues, puisque huit partis sont représentés au parlement. Le président Andrej Kiska a l'intention de rencontrer les leaders de chaque formation au cours des prochaines heures, à l'exception du chef d'un parti néonazi qui a secoué la classe politique slovaque en obtenant 14 sièges.

Le Parti populaire - notre Slovaquie est dirigé par Marian Kotleba, qui admire l'État fantoche nazi slovaque de la Deuxième Guerre mondiale, estime que l'OTAN est une organisation criminelle, et a fait campagne contre l'Union européenne, les migrants, la corruption et les Roms slovaques.

La Slovaquie a été essentiellement épargnée par la vague de migrants qui défèrle sur l'Europe. L'actualité au pays est dominée par une grève des enseignants, la démission massive d'infirmières et un scandale de corruption dans le système de santé.

M. Fico avait néanmoins placé la crise des migrants au coeur de sa campagne.