NOUVELLES
07/03/2016 10:04 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

PKP: le gouvernement Couillard a perdu le contrôle dans le dossier Énergie Est

MONTRÉAL — Le gouvernement Couillard a perdu le contrôle dans le dossier du projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada, estime Pierre Karl Péladeau.

Les consultations du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) ne répondent aucunement aux besoins de la population québécoise, a soutenu le chef du Parti québécois lors d'une allocution prononcée lundi midi devant des étudiants de l'Université de Montréal.

M. Péladeau dit ne pas avoir confiance dans le processus qui sera enclenché ce lundi soir, alors que se tiendront les premières consultations à Lévis.

À l'issue du «BAPE générique» auquel est soumis TransCanada, les Québécois n'en sauront sûrement pas plus sur le nombre de cours d'eau qui seront traversés par le pipeline, s'est-il insurgé.

La semaine dernière, le ministre de l'Environnement, David Heurtel, a déposé une requête en injonction pour forcer TransCanada à se conformer à la Loi sur la qualité de l'environnement.

La preuve, selon M. Péladeau, que Québec en a plein les bras et qu'il n'a d'autres choix que de s'adresser aux tribunaux pour faire respecter ses lois.