NOUVELLES
07/03/2016 08:34 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Paris-Nice - 1re étape: déclarations

Michael Matthews (AUS/Orica), maillot jaune:

"J'ai essayé de prendre une bonification, c'était facile à faire et bon pour le classement général. La météo ? L"étape n'a pas été facile. Il a fait froid, on était à la limite. Quand il a neigé, on en a un peu parlé dans le peloton, mais on voyait que le ciel se dégageait au loin, que ça n'allait pas durer. Pour ma part, je n'ai pas peur des conditions extrêmes. La victoire d'étape ? avec le maillot jaune, je ne cours pas de la même manière. Mon équipe a travaillé toute la journée et je me suis retrouvé un peu isolé dans le final. J'ai dû surveiller les coureurs du classement général alors qu'un sprinteur peut attendre."

Nacer Bouhanni (FRA/Cofidis), 3e de l'étape: "J'ai toujours été à l'avant, mais ça n'a pas payé. C'est dommage de n'avoir pas concrétisé, c'était une bonne opportunité, tous les sprinteurs n'étaient pas là. J'ai été enfermé dans le sprint. Arnaud m'a doublé au moment où je produis mon effort et je n'ai pas pu sortir. J'ai la condition, c'est ce que je préfère retenir."

jm/sk