Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pourparlers de la dernière chance entre Québec et la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN

Des pourparlers ont été entrepris au cours du week-end entre Québec et la CSN, à la suite du rejet par la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN de l'entente de principe conclue quant au renouvellement des conventions collectives du secteur public.

Vendredi dernier, le Conseil du trésor a lancé un ultimatum à la FSSS-CSN pour qu'elle reconsidère l'offre du gouvernement et lui donne sa réponse d'ici lundi.

L'entente de principe a été conclue par le front commun représentant 420 000 membres à la mi-décembre dernier.

Trois des quatre fédérations de la CSN l'ont entérinée, mais pas la FSSS, qui compte 110 000 membres. L'entente a aussi été entérinée par les huit fédérations de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et par les quatre grands syndicats concernés de la FTQ.

Lundi matin, la CSN a fait savoir que les échanges lancés durant le week-end se poursuivraient durant la journée pour tenter d'en venir à une entente. Entre-temps, les parties ont décidé de ne pas commenter davantage.

Voir aussi:

Grève du front commun (9 décembre 2015)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.