NOUVELLES
07/03/2016 05:32 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Liban: arrestation d'un membre de l'EI impliqué dans le meurtre d'un soldat

Un membre du groupe Etat islamique (EI) ayant reconnu avoir décapité un des soldats libanais enlevés par les jihadistes en 2014 a été arrêté, a annoncé lundi la Sûreté générale libanaise.

Le bourreau présumé, un Syrien, "a reconnu durant son interrogatoire être membre du groupe terroriste Daech (acronyme arabe de l'EI) et avoir procédé personnellement à la décapitation du soldat martyr Abbas Medlej", a indiqué la Sûreté dans un communiqué, sans préciser la date ni les conditions de son arrestation.

Il a également reconnu qu'il devait "participer à une opération de surveillance de barrages de l'armée libanaise à Aarsal (dans l'est du Liban) dans le but de les attaquer et d'enlever des soldats", a poursuivi le communiqué.

Abbas Medlej faisait partie de la trentaine de militaires et policiers libanais enlevés en août 2014 à l'issue de violents combats dans une localité libanaise près de la frontière syrienne entre l'armée d'une part et l'EI et le Front Al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) d'autre part.

Quatre des kidnappés ont été exécutés par les deux groupes jihadistes.

Après des négociations de longue haleine, Al-Nosra avait libéré en décembre 16 soldats et policiers en échange de la libération de prisonniers islamistes des prisons libanaises. L'EI détient toujours neuf militaires.

lar/ram/sk/cmk/bpe