NOUVELLES
06/03/2016 19:23 EST | Actualisé 07/03/2017 00:12 EST

Le pétrole à la hausse en Asie

Les cours du pétrole continuaient lundi matin d'être orientés à la hausse, à la faveur des bons chiffres de l'emploi américain et de la chute persistante des activités américaines de forage.

Le recul du billet vert aide également les prix du brut. Toute dépréciation du dollar a tendance à favoriser le pétrole, dont les achats sont libellés en billets verts et donc rendus moins onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Dans les échanges électroniques en Asie, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril prenait 66 cents à 36,57 dollars vers 03H50 GMT.

Le baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne du brut, pour livraison en mai, gagnait 70 cents à 39,42 dollars.

L'or noir a perdu plus de 60% depuis juin 2014, quand le baril se négociait à 100 dollars, en raison d'une offre largement excédentaire que ne parviennent plus à absorber des économies - notamment chinoise - en plein ralentissement.

Les cours avaient nettement monté vendredi après les chiffres sur l'emploi américain, qui avaient permis de parachever une semaine de hausse face à l'espoir persistant d'actions des principaux pays producteurs pour réduire leur offre.

"Cela a été doublement gagnant", a expliqué par téléphone à l'AFP Ric Spooner, de CMC Markets à Sydney. "D'un côté, les bons chiffres de l'emploi et de l'autre la légère baisse des salaires observée en février et donc un dollar plus bas."

"Il y a globalement un élan pour les matières premières et le pétrole en fait partie."

Les créations d'emplois ont été nettement supérieures aux attentes en février aux États-Unis, des chiffres de bon augure pour la demande du premier consommateur d'or noir au monde.

Bloomberg News a par ailleurs rapporté que les producteurs américains avaient réduit leur nombre de puits à leur plus bas niveau en six ans.

str/mba/jac/mba