DIVERTISSEMENT
07/03/2016 04:17 EST | Actualisé 08/03/2016 10:53 EST

Web-séries originales: grosse fournée sur Tou.tv (VIDÉO)

5 nouvelles séries originales!

On est très heureux de vous présenter cinq nouvelles séries originales qui seront disponibles gratuitement sur ICI Tou.tv: La vie n'est pas un magazine , Écrivain Public, Switch & Bitch, À ne pas faire à la maison et Barman!

Posté par ICI Tou.tv sur 7 mars 2016

Radio-Canada travaille présentement très fort à faire migrer ses contenus d’une chaine à l’autre, d’une plateforme à l’autre, en insistant beaucoup sur l’Extra Tou.tv,

l’espace payant où les boulimiques de télévision peuvent s’enfiler des séries d’ici ou d’ailleurs en primeur ou en exclusivité, monnayant quelques dollars, et où Véronique Cloutier aura bientôt son propre canal.

Or, le «bon vieux» Tou.tv gratuit, accessible à tous, où foisonnent les émissions de la galaxie radio-canadienne déjà diffusées ailleurs une première fois, est encore très actif. Et, histoire d’y générer un peu plus de trafic, on vient d’y injecter cinq nouvelles web-séries aux styles très variés, qui s’ajoutent aux Quart de vie, 7$ par jour, Les millionnaires, Ça fait un bye, En audition avec Simon et Camille raconte, qui y sont déjà disponibles en entier.

Ces web-séries ont été présentées aux journalistes lundi matin, lors d’un événement qui avait toutes les allures d’un lancement de programmation automnale. En plein mois de mars, alors que la neige tombait à gros flocons sur Montréal, c’était plutôt amusant. Mais c’est un signe que les temps changent, même en télévision : il y a de moins en moins de «bons» et de «mauvais» moments pour propulser des nouveautés, le public étant désormais avide de consommer ses produits culturels où et quand bon lui semble.

Non-magazine, jeunesse et fiction

Au premier coup d’œil, plusieurs de ces nouvelles créations donnent l’impression d’être de véritables bijoux. Ensemble, Catherine Trudeau et Léane Labrèche- D’or ont co-animé avec brio la rencontre médiatique de lundi, qui fut un excellent présage pour La vie n’est pas un magazine, le rendez-vous dont elles tiennent les commandes en duo. Les deux amies visent principalement les femmes de 25-35 ans avec ce «non-magazine» semi-humoristique, où une foule de collaborateurs viendront donner leur avis sur une tonne de sujets. Abeille Gélinas, Valérie Roberts, Tamy Emma Pépin, Marianne Prairie Geneviève Petersen, Véronique Grenier, Martin Vachon, Mélissa Maya Falkenberg, David Savard, Patricia Paquin, Debbie Lynch-White, Catherine Proulx-Lemay et des membres des Appendices jaseront argent, famille, couple, sexualité, amitié, carrière, maternité, spiritualité, santé et alouette. Les quatre premiers épisodes de La vie n’est pas un magazine sont déjà en ligne depuis lundi. Ensuite, on aura droit à une édition par jour, du lundi au vendredi, jusqu’au 31 mars.

On risque de beaucoup rigoler en toisant Barman, comédie d’un collectif d’auteurs, dans laquelle Alex (Martin Laroche), un ancien enfant-vedette, fait une croix sur le jet-set et se recycle en barman. Plusieurs célébrités iront prendre un verre à son comptoir et se montreront sous des facettes jusque-là méconnues : Jacques L’Heureux, André Robitaille, Magalie Lépine-Blondeau, Debbie Lynch-White, Simon-Olivier Fecteau, Jonathan Roberge, Mariana Mazza, et même Élyse Aussant et Fabien Dupuis, les Émilie et Chicoine de Watatatow, effectueront tous des apparitions. On pourra cliquer sur Barman à compter du 31 mars.

Bonne idée que d’inclure à ce forfait bien garni une web-émission pour enfants, À ne pas faire à la maison. La jeune Jade Charbonneau, vue dans Nouvelle adresse, pilote ce banc d’essai destiné aux 6 à 9 ans. Avec les experts Stéphane Brouillard et Jimmy Sévigny, Jade tentera une multitude d’expériences et répondra aux questions des petits curieux. Pourquoi certains bonbons picotent sur la langue ? Pourquoi peut-on tenir des batteries sans recevoir de choc électrique ? Comment effacer des traces de crayon feutre ? Les 48 épisodes d’À ne pas faire à la maison seront mis en ligne en grappes de 5 ou 12 épisodes, à partir du 24 mars.

Ceux qui dévorent déjà Switch & Bitch sur le site web de TV5 seront ravis de plonger dès aujourd’hui dans la deuxième saison des aventures de ce groupe de filles dans la vingtaine qui voient leur amitié mise à rude épreuve par le temps qui passe. Idem pour L’écrivain public, aussi en ligne sur le portail de TV5, une comédie dramatique de Michel Duchesne, où Emmanuel Schwartz incarne un auteur qui met sa plume au profit des habitants d’un quartier moins nanti de Montréal. Johanne Fontaine, Ève Duranceau, Luc Senay, Denis Houle et Sandrine Bisson tiennent tous un rôle dans L’écrivain public. À voir le 14 mars.

Le nouveau Watatatow

À Radio-Canada, on décloisonne de plus en plus le médium qu’est la web-série. Non, ces concepts se déclinant en capsules d’en moyenne une dizaine de minutes chacune ne sont pas intéressants uniquement pour la génération Y constamment accrochée à son téléphone intelligent et adepte d’humour de deuxième, troisième et quatrième degré. Non, on n’y trouve pas que des comédiens inconnus jouant malhabilement les textes d’auteurs tout aussi inexpérimentés.

Non, les créateurs ne pondent pas des web-séries uniquement «en attendant» leur tour de percer à la «vraie» télévision.

Les budgets (qui oscillent autour de 120 000$ le projet) y sont moindres, bien sûr, mais les contraintes de production et de temps y sont également moins nombreuses. Les tournages et leurs équipements sont moins lourds, les impératifs liés à la publicité, moins rigides. La relève y occupe certes une grande place, mais elle a davantage le loisir de s’y exprimer librement et de se faire entendre… comme elle l’entend, dans un style souvent plus incisif et caustique que ce à quoi les chaînes généralistes nous ont habitués. Et, évidemment, tout le monde qui bosse sur ces plateaux est dûment payé. «On est le nouveau Watatatow», illustre Christiane Asselin, directrice contenu et programmation multi-écran, en mimant des guillemets avec ses doigts, pour expliquer comment Tou.tv est maintenant la pépinière de talents qu’était jadis le téléroman jeunesse.

Si, d’emblée, l’auditoire-cible du format de la web-série se situe environ dans la tranche des 18-24 ans, il tend à s’élargir de plus en plus, remarque la direction de Radio-Canada. D’ailleurs, les «contenus compagnons», ou web-séries dérivées d’émissions populaires à la télévision, comme les continuités de Nouvelle adresse, Mémoires vives et Série noire, obtiennent beaucoup de succès sur Tou.tv.

En fait, en 2016, la web-série constitue un «laboratoire de développement» très intéressant, estime Dominique Chaloult, directrice générale de la télévision de Radio-Canada, qui n’a surtout pas l’impression de «reléguer» à Tou.tv des œuvres écartées de l’écran traditionnel. «C’est une autre façon de consommer, et ce n’est pas de moindre qualité», a-t-elle assuré.

Éventuellement, des titres comme Switch & Bitch pourraient trouver leur chemin jusqu’à ARTV ou Radio-Canada, mais rien n’est officiellement précisé en ce sens. Ce n’est pas là un objectif ultime à atteindre à tout prix.

Pas de chiffres

Par contre, n’essayez pas d’arracher le moindre chiffre aux bonzes de Radio-Canada en ce qui concerne le nombre de branchements et de visionnements sur Tou.tv. Si le compétiteur Club illico fait régulièrement claquer ses bretelles en se vantant des triomphes de ses Blue Moon ou Karl & Max, par exemple, de l’autre côté de la rue, on joue de prudence, en évoquant que même des géants comme Netflix ne dévoilent pas leurs statistiques.

On a seulement réussi à savoir, lundi, que Quart de vie, cette désopilante comédie écrite par Kadidja Haïdara (Le chalet), où brillent Marie-Soleil Dion, Alexandra Cyr et Nadia Essadiqi, a atteint le million de connexions, en deux ans d’existence sur Tou.tv. Le nouveau show s’y démarque également, au point où huit nouveaux épisodes s’ajouteront à la présente saison, lorsque celle-ci s’achèvera, en mars. Il faudra s’abonner à l’Extra Tou.tv pour accéder aux nouveaux sketchs, la date de leur deuxième tour de piste à ARTV et Radio-Canada n’étant pas encore fixée. En revanche, malheureusement pour les abonnés à Ça fait un bye, on ne prévoit pas de nouveau matériel de Jocelyn Lebeau et Martin Proulx à court terme sur Tou.tv.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les séries américaines à suivre en 2016 Voyez les images