NOUVELLES
07/03/2016 12:08 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Fifa: Rafael Esquivel extradé vers les Etats-Unis

Rafael Esquivel, un ex-dirigeant vénézuélien de la Fifa soupçonné de corruption par les autorités américaines, a été extradé lundi de Suisse vers les Etats-Unis, selon un communiqué de l'Office fédéral de la justice (OFJ) à Berne.

Le Vénézuélien de 69 ans sera présenté mardi à un juge fédéral de Brooklyn, à New York, a précisé à l'AFP le bureau du procureur américain.

Son extradition a pu avoir lieu car Rafael Esquivel a retiré son recours contre une décision du Tribunal pénal fédéral suisse (TPF).

Deux policiers américains ont pris en charge l'ancien président de la Fédération vénézuélienne de football et vice-président de la Confédération sud-américaine (Conmebol) à Zurich et l'ont escorté sur un vol à destination de New York.

L'Office fédéral de la justice avait autorisé son extradition le jour même du retrait de son recours.

Fin janvier, les juges du Tribunal pénal fédéral de Bellinzone (canton du Tessin) avaient débouté Rafael Esquivel qui demandait l'annulation de la décision de l'OFJ de l'extrader vers les Etats-Unis.

C'est contre cette décision qu'il a finalement renoncé à recourir.

Rafael Esquivel est soupçonné d'avoir accepté des pots-de-vin pour des montants de plusieurs millions de dollars dans le cadre de l'attribution des droits de marketing de la Copa America.

Arrêté à Zurich le 27 mai 2015 avec six autres dirigeants de la Fifa, à la demande de la justice américaine, il était en détention en Suisse jusqu'à lundi. Il risque jusqu'à vingt ans de prison aux Etats-Unis.

mnb/faa/elc/sk