NOUVELLES
07/03/2016 18:39 EST | Actualisé 08/03/2017 00:12 EST

Capriati est «fâchée et déçue» que Sharapova ait échoué à un test antidopage

LOS ANGELES — L'ex-joueuse de tennie étoile Jennifer Capriati est mécontente que Maria Sharapova ait échoué à un test antidopage.

Sur son compte Twitter lundi, Capriati a mentionné qu'elle était «extrêmement fâchée et déçue» de Sharapova, qui a admis avoir été contrôlée positive au meldonium, un médicament qui a été inscrit sur la liste des substances prohibées par l'Agence mondiale antidopage le 1er janvier. La Russe a précisé qu'elle le prend depuis 10 ans pour des problèmes de santé.

«J'ai dû abandonner ma carrière, mais je n'ai jamais choisi de tricher, a écrit Capriati. J'ai dû lancer la serviette et souffrir.

«Je n'avais pas la meilleure équipe de médecins qui puisse me permettre de tricher et de contourner le système en attendant que la science fasse du rattrapage», a ajouté Capriati.

L'ex-athlète âgée de 39 ans a gagné trois tournois du Grand Chelem et une médaille d'or olympique, après avoir entamé sa carrière de joueuse professionnelle dès l'âge de 13 ans. Elle a atteint le top-10 mondial à 14 ans, devenant la plus jeune joueuse à accomplir cet exploit.

Une blessure au dos a cependant torpillé la dernière saison professionnelle de l'Américaine en 2014, et Capriati a mentionné qu'elle avait été contrainte de se retirer plus tôt que ce qu'elle espérait.

Capriati a été intronisée au Temple de la renommée du tennis international en 2012.

Elle a publié ces commentaires sur Twitter dans le cadre d'une longue tirade à propos de la pureté et de la tricherie dans le tennis et la vie en général.

«Comment peut-on dire que j'éprouve de la haine alors que je suis passionnée et protectrice de mon sport?», a questionné Capriati.