NOUVELLES
06/03/2016 10:57 EST | Actualisé 07/03/2017 00:12 EST

Ted-Jan Bloemen réussit tout un exploit

Le patineur canadien Ted-Jan Bloemen, de Calgary, a conclu les Championnats du monde en cinquième position au classement général, à Berlin en Allemagne.

Bloemen vient ainsi de réussir la meilleure performance canadienne chez les hommes dans cette compétition depuis Denny Morrison en 2006.

Morrison avait également terminé au cinquième rang cette année-là, alors que l'événement était présenté à Calgary.

« Après un lent 500m qui me plaçait en 21e position (samedi), c'est vraiment « cool » d'avoir pu obtenir une cinquième place au classement général, a déclaré Ted-Jan Bloemen. Mais ce n'était pas mes meilleures courses et je veux faire encore mieux dans le futur. C'est bien d'avoir obtenu la meilleure performance masculine canadienne depuis un bon moment, mais il y a mieux à venir! »

Dimanche, dernière journée de compétition, Ted-Jan Bloemen a tout d'abord pris le 13e rang au 1500m, en arrêtant le chronomètre à 1:48,64.

Ainsi qualifié pour la course finale de la compétition, le 10 000m, en compagnie des sept autres meilleurs patineurs au classement cumulatif à l'issue des trois épreuves du week-end, Bloemen a enregistré le cinquième meilleur temps, soit 13:21,91, pour grimper de deux positions et terminer au cinquième rang.

Après deux épreuves samedi, Bloemen se situait en septième place.

« J'étais content de mon exécution au 1500m, mais pas de ma course au 10 000m, a indiqué Bloemen. J'avais vraiment du mal à garder un bon rythme alors que mes jambes ressentaient les effets des trois premières distances. »

Le roi Sven

Le Néerlandais Sven Kramer a été le grand gagnant, remportant un huitième titre au cours des dix dernières années.

Sverre Lunde Pedersen de la Norvège et le Néerlandais Jan Blokhuijsen ont complété le podium.

Chez les femmes, Ivanie Blondin, d'Ottawa, a terminé au 16e rang du classement général féminin après avoir terminé 18e au 1500m, dimanche, avec un temps de 2:01,29.

Elle ne s'est malheureusement pas qualifiée pour l'épreuve finale du 5000m féminin.

La Tchèque Martina Sablikova a défendu avec succès son titre remporté l'an dernier à Calgary, pour ainsi décrocher la quatrième victoire de sa carrière.

Ireen Wüst et Antoinette de Jong, des Pays-Bas, l'ont accompagnée, dans l'ordre, sur le podium.

« Je savais que je n'étais pas à mon meilleur physiquement. J'avais donc dans l'idée que j'allais avoir du plaisir aujourd'hui. Je me suis donc efforcée de rester dans le positif et j'ai savouré le moment », a commenté Ivanie Blondin.

« Parfois, il faut subir de grandes défaites pour réussir de grands exploits. Je vais garder cette expérience en mémoire pour l'entraînement cet été, et m'en servir comme motivation dans le futur », a-t-elle ajouté.