NOUVELLES
06/03/2016 15:01 EST | Actualisé 07/03/2017 00:12 EST

Migrants/Otan - Londres envoie trois navires militaires en mer Egée

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé lundi l'envoi de trois navires militaires pour participer aux opérations de l'Otan contre les trafics illicites de migrants en mer Egée.

David Cameron a fait cette annonce dans un communiqué quelques heures avant de participer à un sommet européen à Bruxelles, où l'Union européenne compte faire pression sur la Turquie pour qu'elle l'aide à maîtriser la pire crise migratoire en Europe depuis 1945, qui met en péril son unité.

"Nous devons briser le commerce des trafiquants criminels et dissuader ces gens amassés sur des navires de fortune à s'engager dans un voyage périlleux et infructueux", a dit le Premier ministre.

Cette mission "est une opportunité pour stopper les trafiquants et d'envoyer un message clair aux migrants envisageant de venir en Europe qu'ils vont devoir retourner chez eux", a-t-il ajouté.

Le RFA Mounts Bay, un bâtiment militaire de transport, deux vedettes d'interception et un hélicoptère Wildcat, doivent ainsi rejoindre dans les jours qui viennent la vedette britannique VOS Grace, qui opère déjà dans la région.

Paris a également annoncé samedi qu'un navire militaire français appareillerait la semaine prochaine pour rejoindre vraisemblablement trois navires de pays de l'Otan déjà sur zone.

La mer Egée est le principal point de passage de centaines de milliers de migrants entrés sur le sol européen depuis plus d'un an.

Les navires de l'Otan y ont pour mission d'empêcher l'activité des réseaux de passeurs entre la Turquie et la Grèce. Ils sont amenés aussi à secourir des migrants.

Cette mission de surveillance frontalière est une première pour l'Otan qui avait jusqu'alors refusé de s'impliquer directement dans la crise migratoire.

jk/fjb