NOUVELLES
06/03/2016 09:07 EST | Actualisé 07/03/2017 00:12 EST

Angleterre - 29e journée: Liverpool prépare mieux que ManU leur duel en C3

Liverpool a nettement mieux préparé que Manchester United son 8e de finale aller d'Europa League en forçant la décision à Crystal Palace (2-1) pendant que les Reds Devils s'inclinaient à WBA (1-0), dimanche lors de la 29e journée de Premier League.

Au classement général, les Reds (7) restent à trois points des Mancuniens (6) mais ce sont pourtant les joueurs de Louis van Gaal qui peuvent avoir des regrets car, après le carton de Manchester City samedi (4-0 contre Aston Villa), l'écart sur le 4e remonte à trois unités.

En tête du classement, Leicester a profité du nul d'Arsenal face à Tottenham (2-2), ses principaux dauphins, et dispose désormais de cinq points d'avance sur les Spurs et huit sur les Gunners.

Les Reds Devils, qui n'avaient plus perdu depuis 1984 chez les Baggies, ont dilapidé en deux minutes leur bon début de match, le temps pour Mata de prendre deux avertissements et de rejoindre les vestiaires (26).

Peu aventureux, WBA est alors sorti de sa réserve et Salomon Rondon, l'homme en forme du moment, un peu esseulé dans la défense, a fini par inscrire son 8e but, le 4e en six matches.

Après quatre victoires d'affilée, la série naissante de MU s'arrête donc abruptement chez le 11e, qui n'est plus très loin du maintien avec 39 points, dont 10 pris lors des quatre derniers matches. Malgré les retours de Matteo Darmian, Chris Smalling et Michael Carrick, malgré la fougue devant du duo Marcus Rashford-Anthony Martial, MU n'a rien pu faire.

A quatre jours du déplacement à Anfield, cette rechute fait mauvais genre. D'autant que juste avant, les Reds ont eux réussi à enchaîner pour la première fois depuis un an une troisième victoire d'affilée.

Même si la manière a parfois laissé à désirer, c'est toujours ça de pris.

Longtemps ballotté par Crystal Palace, Liverpool a en effet attendu d'être lui aussi à 10 pour renverser la vapeur et s'imposer dans la confusion sur un penalty accordé très généreusement à Christian Benteke dans les arrêts de jeu et converti ensuite par le remplaçant belge.

Maudits et 15e, les Eagles de Crystal Palace restent la dernière équipe sans aucune victoire en 2016 alors qu'ils avaient logiquement ouvert le score par Joe Ledley (48) après une 1re période pleine d'allant.

Déjouant complètement et à des années-lumière de l'équipe qui avait torpillé Manchester City mercredi (3-0), les Reds, qui n'avaient plus gagné à Selhurst Park depuis 1997, ont bizarrement attendu l'exclusion de James Milner (62) pour entrer enfin dans le match.

Un cadeau du gardien adverse a d'abord permis à Roberto Firmino d'inscrire son 8e but cette saison, le 7e depuis le changement d'année (72), avant que l'arbitre n'accorde également un coup de pouce aux visiteurs à la 4e minute des arrêts de jeu.

S'il est vrai que la fin de match avait été à l'avantage des Reds, ce résultat risque quand même de faire mal aux hommes d'Alan Pardew, incapables de gagner depuis 12 matches désormais.

Samedi, le leader Leicester avait lui profité à Watford (1-0) du double faux-pas de Tottenham et Arsenal pour creuser un peu l'écart sur ses plus proches poursuivants.

Chelsea (10) s'était lui économisé à domicile (1-1) contre Stoke (8) en prévision de son 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Paris SG mercredi.

cd/mca

MANCHESTER UNITED