NOUVELLES
29/02/2016 08:08 EST | Actualisé 01/03/2017 00:12 EST

Un concert en soutien à un pianiste chilien attaqué par des skinheads

VARSOVIE, Pologne — Un leader polonais des droits humains encourage les gens à assister à un concert, lundi, en soutien à un pianiste chilien qui a récemment été attaqué par des skinheads qui l'ont confondu avec un Arabe.

L'attaque est survenue alors que le pays connaît une hausse de l'islamophobie même s'il n'a pas encore accueilli de migrants. Des dizaines de chrétiens syriens ont reçu l'asile en Pologne l'année dernière, mais la majorité a rapidement quitté pour l'Europe de l'Ouest. La Pologne a promis d'accueillir 7000 migrants, dont une petite fraction est attendue cette année.

Le Commissaire des droits humains du pays, Adam Bodnar, espère que les gens assisteront au spectacle du pianiste Christiano Ramos, qui a récemment été attaqué dans un train près de Varsovie, en guise de soutien.

M. Ramos, qui a vécu en Pologne pendant plusieurs années, a perdu une dent et a été blessé à la tête.

M. Bodnar affirme que l'idée est de convaincre M. Ramos et les autres comme lui «qu'ils ont plusieurs amis en Pologne, que la société polonaise est différente et qu'il ne devrait pas quitter le pays».

Il a ajouté qu'il y avait eu une hausse des discours haineux contre les Arabes dans les derniers mois, qui se sont traduits par des incidents violents. Quelques journaux ont cessé de permettre aux lecteurs de commenter des articles en ligne sur les sujets sensibles comme l'immigration.

«Toutes les deux semaines, nous pouvons identifier une situation où une personne est attaquée parce qu'elle ressemble à un Arabe.»

L'an dernier, un chrétien syrien a été attaqué dans la ville polonaise de Poznan. Lundi, la Cour a condamné un des attaquants à deux ans de prison et un deuxième à trois mois.