NOUVELLES
29/02/2016 10:53 EST | Actualisé 01/03/2017 00:12 EST

Les Palestiniens de nouveaux autorisés à accéder à une colonie israélienne

La police israélienne a annoncé lundi que les Palestiniens employés à Maale Adoumim, une importante colonie israélienne de Cisjordanie occupée, pourront de nouveau y accéder après en avoir été interdits suite à une attaque contre un garde israélien.

"Il a été décidé de permettre l'accès de Maale Adoumim à partir de mardi après que tous les permis de séjour et de travail (dans la colonie) ont été contrôlés par l'administration militaire", a indiqué une porte-parole de la police dans un communiqué.

Dimanche, les autorité israéliennes avaient annoncé que les Palestiniens étaient interdits de séjour à Maale Adoumim jusqu'à jeudi. Cette mesure touchait environ 500 Palestiniens employés dans les chantiers et les travaux de nettoyage dans cette colonie située près de Jérusalem, en Cisjordanie.

La Cisjordanie est un territoire palestinien occupée par Israël depuis 1967.

La police et le Shin Beth, le service de sécurité intérieure avaient annoncé dimanche l'arrestation d'un Palestinien de 21 ans, accusé d'avoir grièvement blessé vendredi à coups de couteau et de hache un gardien d'un centre commercial de la colonie, dans lequel ce Palestinien était également employé.

La police avait précisé qu'un proche de la famille de ce Palestinien avait indiqué aux autorités israéliennes qu'il était prêt à se rendre, a ajouté une porte-parole de la police.

Des responsables israéliens ont fait état ces derniers mois de cas de Palestiniens auteurs d'attaques dénoncés par leurs proches pour éviter la destruction de la maison familiale par l'armée en guise de représailles.

Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont fait 177 morts palestiniens, 28 israéliens, un Américain, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l'AFP.

jlr/iw