NOUVELLES
29/02/2016 11:47 EST | Actualisé 01/03/2017 00:12 EST

Les médias du Vatican saluent Spotlight, consacré aux Oscars

Le film Spotlight, qui a remporté l'Oscar du meilleur film et du meilleur scénario original dimanche, a été salué par les médias du Vatican pour avoir donné une voix aux victimes d'abus par des membres du clergé.

Le film de Tom McCarthy raconte l'histoire de l'équipe de journalistes du Boston Globe qui a révélé un scandale de prêtres pédophiles. L'enquête s'est déroulée en 2001. Les journalistes ont remporté le prix Pullitzer en 2003.

Le producteur de Spotlight, Michael Sugar, a profité de son discours de remerciement, dimanche soir, pour s'adresser directement au pape François.

(Source : The Hollywood Reporter)

Les médias du Vatican unanimes

L'Osservatore Romano consacre lundi deux textes au film. On y souligne que l'appel est positif et démontre qu'il existe encore une certaine confiance envers l'institution. La chroniqueuse Lucetta Scaraffia ajoute que le film n'est pas anti-catholique « parce qu'il donne une voix à l'immense peine des croyants qui découvrent avec horreur cette réalité ».

Radio Vatican a aussi souligné que le film était « rigoureux et authentique ».

Cette réaction marque un virage dans la couverture des médias du Vatican, qui ont longtemps qualifié ces accusations d'injustes.

Le film avait été bien accueilli par ces mêmes médias lors de sa sortie.

Une page de remerciements

Le Boston Globe a publié une page entière de remerciement aux artisans du film, mais aussi aux journalistes impliqués dans l'enquête. Les éditeurs ont publié une lettre qui commence en rappelant « qu'il y a seulement 14 ans que l'équipe Spotlight du Boston Globe a publié le premier article de son enquête sur une série d'agressions sexuelles à l'Archidiochèse de Boston ».

Les éditeurs rappellent aussi l'importance du journalisme d'enquête, qui permet de rendre responsable de leurs actions des institutions importantes comme l'Église catholique.

Le film a été bien accueilli par ces mêmes médias lors de sa sortie en Europe le 27 janvier dernier.

La ville de Toronto remerciée

Le producteur canadien de Spotlight, Michael Bederman, a remercié Toronto d'avoir participé à l'obtention de l'Oscar. Il a souligné avoir encouragé l'équipe à tourner à Toronto et Hamilton quand des contraintes budgétaires ne permettaient pas de tourner l'ensemble des scènes à Boston.

(Source : YouTube/Les cinémas Gaumont Pathé)