NOUVELLES
29/02/2016 12:27 EST | Actualisé 01/03/2017 00:12 EST

Le journal médical de l'AMC sera revampé et aura un nouveau rédacteur en chef

TORONTO — Le Journal de l'Association médicale canadienne (JAMC) mettra en marche un plan de «restructuration et de modernisation» qui passera par l'embauche d'un nouveau rédacteur en chef, a annoncé lundi l'association.

Un groupe de travail mené par l'ancien président de l'AMC, Chris Simpson, sera formé et consultera les médecins membres.

Le comité proposera ensuite des recommandations ayant pour but de positionner le JAMC comme une revue médicale de calibre international.

En tant que revue universitaire, le JAMC rencontre, comme beaucoup d'autres médias, des défis liés à l'essor des technologies numériques, à la tendance vers l'information ouverte et aux nouvelles habitudes des lecteurs, a expliqué la présidente de l'AMC, Cindy Forbes.

Le JAMC, a-t-elle poursuivi, rivalise avec des revues médicales très respectées à travers le monde pour inciter les meilleurs chercheurs à y publier leurs études.

Dans les dernières années, la revue a observé un déclin dans les soumissions et son facteur d'impact, c'est à dire le «nombre moyen de citations sur des recherches publiées dans un journal universitaire».

Le plan de restructuration prévoit le départ du rédacteur en chef, John Fletcher. Le Comité de surveillance du Journal, qui donnait notamment des avis sur l'indépendance éditoriale, a été dissous.

«Le conseil d’administration de l’AMC a réaffirmé son engagement envers l’indépendance de la rédaction, le pilier de la crédibilité et de la valeur du JAMC», affirmé un communiqué de l'association. Un rédacteur en chef intérimaire sera bientôt désigné et sera en poste le temps de trouver un candidat permanent.