NOUVELLES
29/02/2016 03:11 EST | Actualisé 01/03/2017 00:12 EST

Le chef de l'Otan se dit "préoccupé" par les violations de la trêve en Syrie

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg s'est dit "préoccupé" lundi par les violations de la trêve en Syrie et appelé toutes les parties en conflit à respecter la cessation des hostilités.

"Nous avons constaté des signes sur le fait que le cessez-le-feu est globalement respecté mais on a vu en même temps des informations sur des violations", a déclaré le chef de l'Otan dans une conférence de presse à Koweït.

"C'est bien sûr un sujet de préoccupation parce qu'il est important pour toutes les parties de respecter (l'accord) de cessez-le-feu", a-t-il ajouté, sans désigner les auteurs des violations.

"Nous appelons toutes les parties à respecter le cessez-le-feu", a déclaré M. Stoltenberg, estimant que ce serait la meilleure façon de favoriser une reprise de la recherche d'une solution pacifique au conflit qui dure depuis cinq ans.

"Nous sommes préoccupés par le renforcement des capacités militaires de la Russie en Syrie", a encore dit le chef de l'Otan, en affirmant que la Russie "prend principalement pour cible" l'opposition syrienne et non les groupes jihadistes.

Il a enfin réaffirmé que l'Otan n'avait pas l'intention de déployer des troupes au sol en Syrie.

M. Stoltenberg a signé un accord avec les autorités koweïtiennes permettant le passage par le Koweït des personnels, des équipements et des approvisionnements pour les troupes de l'Otan en Afghanistan et ailleurs.

C'est le premier accord signé par l'Otan avec un pays arabe du Golfe.

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Sabah Khaled Al-Sabah, a déclaré à l'occasion que son pays allait aussi accueillir le premier centre de l'Otan dans la région, dont l'ouverture est prévue pour le dernier trimestre de l'année.

oh/mh/hj