Vivre

La mode québécoise à New York grâce au salon Moda

La mode québécoise s'est amenée à New York le temps du salon commercial Moda. Le but du salon? Faire briller les créations d'ici dans la capitale de la mode nord-américaine.

Le salon en est à sa cinquième édition et d'après le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, c'est une édition couronnée de succès. Il souligne d'ailleurs l'importance du salon pour l'expansion des entreprises québécoises.

«New York est un marché difficile où s'établir dans le domaine de la mode, mais c'est la ville nord-américaine où nos entreprises doivent absolument être présentes, souligne-t-il par voie de communiqué. Nos missions commerciales permettent justement de maximiser la visibilité des entreprises de la métropole et de contribuer à leur croissance. C'est grâce à des résultats concrets comme ceux-ci que cette mission connaît un engouement croissant de la part de nos entreprises, année après année. »

La mode québécoise obtient, avec cette exposition, une visibilité inégalée.

« Cette mission commerciale dans le domaine de la mode est le fruit d'une collaboration dynamique et de longue date entre la Délégation générale du Québec à New York et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain», indique Jean-Claude Lauzon, délégué général du Québec à New York.

Parmi les 10 entreprises participantes, Myco Anna, Simon Chang et Crystal Fashions, pour ne nommer que celles-là, ont «cumulé des ventes de plus de 370 000 dollars», d'après Michel Leblanc.

INOLTRE SU HUFFPOST

La relève mode québécoise à surveiller