NOUVELLES
28/02/2016 05:53 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Syrie: "donner une chance" au cessez-le-feu malgré les obstacles (responsable américain)

Il faut "donner une chance" au cessez-le-feu entré en vigueur samedi en Syrie en dépit des obstacles qui restent "nombreux", a estimé dimanche un haut responsable américain, sur fond d'accusations de violation de l'accord.

"Les complications sont inévitables. Même dans les circonstances les meilleures, nous ne nous attendons pas à ce que la violence cesse immédiatement", a déclaré dans un email à l'AFP un haut responsable américain.

"En fait nous sommes certains que les combats continueront, notamment à cause d'organisations comme l'Etat islamique (EI) et le Front al-Nosra", qui ne sont pas concernées par l'accord de cessation des hostilités initié par Washington et Moscou.

"Ce sera un accord difficile à mettre en oeuvre et nous savons que les obstacles sont nombreux", a ajouté ce responsable.

"Mais c'est vraiment dans notre intérêt, et surtout dans l'intérêt du peuple syrien, de donner une chance à ce processus. C'est une occasion réelle de réduire la violence subie par le peuple syrien depuis beaucoup trop longtemps", a conclu ce responsable.

Les principaux protagonistes du conflit syrien se sont mutuellement accusés dimanche d'avoir violé le cessez-le-feu tout en reconnaissant que cette trêve entre le régime syrien et les factions rebelles, à l'exception de l'EI et d'Al-Nosra,était toujours respectée au deuxième jour.

are/tu