NOUVELLES
28/02/2016 11:42 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Quatre matchs de suite à l'étranger pour le Canadien

Garder la foi, c'est ce que les joueurs du Canadien disent à leurs partisans. Pourtant, les quatre prochains matchs du Tricolore seront disputés sur les patinoires adverses, là où le coefficient de difficultés est toujours plus élevé.

Malgré une séquence de quatre matchs avec au moins un point au classement, le Canadien demeure loin d'une place donnant accès aux séries éliminatoires.

S'ils veulent améliorer leurs chances d'y participer, les joueurs de Michel Therrien devront donc signer des victoires surprises, comme celle inscrite à Washington mercredi dernier.

Après les matchs de samedi, le Tricolore est demeuré ancré au 13e rang du classement de l'Association Est avec 65 points, cinq de moins que les Penguins de Pittsburgh, qui ont deux matchs de plus à disputer.

Semaine ardue

Entre le 29 février et le 8 mars, le Canadien disputera cinq matchs consécutifs contre des équipes de l'Association Ouest, dont quatre de suite à l'étranger, et le même nombre contre des formations en bonne posture pour justement participer aux séries éliminatoires.

La troupe montréalaise éprouve de graves ennuis face aux clubs de l'Ouest cette saison. Sa fiche globale de 5-13-2 est la pire dans la LNH contre l'association rivale.

On peut donc se questionner sur sa situation lorsque les Stars de Dallas s'arrêteront au Centre Bell, le 8 mars.

Le séjour à l'étranger du Canadien s'amorcera lundi soir, avec une première escale à San José, la moins efficace des trois formations californiennes en ce moment.

Mais le domicile des Sharks est inhospitalier pour la formation montréalaise. Elle y a perdu ses huit derniers matchs par un score combiné de 32 buts contre 15.

Lors de ses deux dernières visites, le Canadien s'est chaque fois incliné 4-0. Et sa dernière victoire à San José remonte au 23 novembre 1999. C'était donc il y a plus de 16 ans.

Et il avait eu besoin de la prolongation pour y arriver. En temps réglementaire, le Canadien n'a pas battu les Sharks devant leurs partisans depuis novembre 1997.

Après ce match, le Canadien se dirigera vers le sud de la Californie pour deux duels en autant de soirs. D'abord à Anaheim, mercredi, puis à Los Angeles.

Si les Kings sont les meneurs dans la section Pacifique, les Ducks ne sont plus qu'à quatre points avec un match en main.

Après un début de saison laborieux, qui a généré des rumeurs selon lesquelles le poste de l'entraîneur-chef Bruce Boudreau pouvait être en danger, les Ducks affichent un dossier de 21-4-0 depuis le retour du congé de Noël.

Et avant leur match de dimanche soir, ils avaient gagné leurs sept dernières rencontres.

Quant aux Kings, ils ressemblent davantage à l'équipe qui a gagné la coupe Stanley, il y a deux ans, qu'à celle qui a raté les séries l'année dernière.

Après tout cela, le Canadien complétera son séjour avec un match en principe plus facile, samedi soir à Winnipeg.