NOUVELLES
28/02/2016 16:38 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Oscars: DiCaprio, diversité et Chris Rock, grands sujets du tapis rouge

Les stars du cinéma, de la télévision et de la musique qui se sont succédées dimanche sur le tapis rouge avant le début de la 88e cérémonie des Oscars ont régulièrement évoqué les grands sujets de la soirée: Leonardo DiCaprio, la diversité et le présentateur Chris Rock.

- En attendant Chris Rock: l'humoriste et comédien, Monsieur Loyal de la cérémonie 2016, est très attendu sur fond de polémique autour de l'absence de diversité aux Oscars. En 2005, il avait déjà lancé quelques saillies sur les différences entre Noirs et Blancs.

"C'est le plus grand comédien de +stand up+ aux Etats-Unis", a dit l'humoriste et actrice Tina Fey à la chaîne ABC sur le tapis rouge.

Le monologue d'ouverture, traditionnel moment fort de la cérémonie, promet d'être particulièrement suivi.

"Ces cinq, six premières minutes sont pour vous et le reste de la soirée, les gens s'en moquent, ils veulent juste savoir s'ils ont gagné", a expliqué Whoopi Goldberg, qui a présenté quatre fois les Oscars.

- Diversité vestimentaire, à défaut de diversité tout court: couleurs, coupes, matières, les tenues des invitées de la soirée se sont révélées très diverses. Comme souvent, Lady Gaga a notamment été remarquée avec une robe blanche qui s'ouvrait sur un pantalon, blanc également.

- Leo, Leo, Leo: sur le tapis rouge et sur les réseaux sociaux, la chanteuse Adele en tête, beaucoup n'avaient que Leonardo DiCaprio en tête et sa performance dans "The Revenant".

"Je suis particulièrement fier" de représenter ce film, a dit l'acteur à la chaîne ABC sur le tapis rouge. Pour lui, "Alejandro (Iñarritu, le réalisateur) a réalisé quelque chose d'assez transcendant sur le plan cinématographique".

"Je suis là, avec ma mère, après des années et des années de dur labeur", a-t-il dit, évoquant un moment "doux-amer".

- Diversité, le sujet du moment: la polémique concernant le manque de diversité des Oscars était sur toutes les lèvres. "Nous savons que c'est un problème. Pas seulement pour les Oscars, mais pour Hollywood, pour la société", a dit le rappeur Common sur le tapis rouge. Membre de l'Académie qui organise les Oscars, il a expliqué vouloir désormais "faire partie du changement".

tu/elc