NOUVELLES
28/02/2016 02:56 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Le pape exprime "son espérance" après le cessez-le-feu en Syrie

Le pape François a invité à prier et exprimé dimanche "son espérance" que l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu en Syrie puisse mettre fin à la guerre civile qui la dévaste depuis cinq ans.

Parlant lors de l'Angélus sur la place Saint-Pierre, Jorge Bergoglio a déclaré "avoir entendu avec espérance la nouvelle sur une cessation des hostilités en Syrie".

"Je vous invite tous, a-t-il recommandé, à prier afin que ce développement puisse soulager les populations qui souffrent, en favorisant l'acheminement des nécessaires aides humanitaires, et ouvre la voie au dialogue et à la paix tant désirée".

La cessation des hostilités, dont sont exclus les groupes jihadistes comme Al-Nosra ou l'organisation Etat islamique (EI), semblait être globalement respectée au deuxième jour de son entrée en vigueur.

Le Saint-Siège et le pape lui-même ont multiplié les appels pour une solution négociée. La marge diplomatique du Saint-Siège est cependant étroite, notamment parce que la majorité des catholiques syriens a toujours soutenu le régime de Bachar al-Assad. Les organisations catholiques sont en première ligne pour l'aide humanitaire aux déplacés et aux réfugiés de toutes confessions au Liban et en Jordanie.

jlv/jh