NOUVELLES
28/02/2016 08:00 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Ebola: l'infirmière britannique sort de l'hôpital après une 3e admission

L'infirmière britannique Pauline Cafferkey, contaminée puis déclarée guérie du virus Ebola, est sortie dimanche de l'hôpital londonien dans lequel elle avait été admise pour la troisième fois suite à une complication.

Le Royal Free Hospital de Londres a confirmé dans un communiqué que l'infirmière avait pu quitter l'hôpital et qu'elle n'était "pas contagieuse".

Originaire du sud de l'Écosse, Pauline Cafferkey avait d'abord été admise dans un hôpital de Glasgow avant d'être transférée au Royal Free Hospital de Londres mardi dernier.

C'était la troisième fois qu'elle était hospitalisée dans cet établissement. Elle avait été déclarée "complètement rétablie" le 24 janvier 2015 après avoir passé près d'un mois dans une unité d'isolement de l'hôpital.

Elle avait été à nouveau hospitalisée en octobre 2015 en raison de complications neurologiques graves liées à une méningite causée par Ebola.

Elle s'est retrouvée dans un état critique, avant de nouveau pouvoir rentrer chez elle plusieurs semaines plus tard.

Pauline Cafferkey avait été testée positive à Ebola fin décembre 2014, de retour d'une mission en Sierra Leone où elle travaillait pour l'ONG Save the Children.

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis l'identification du virus il y a 40 ans en Afrique centrale, a fait plus de 11.300 morts pour quelque 28.000 cas recensés, selon l'OMS.

Les victimes mortelles se concentrent à plus de 99 % dans trois pays voisins: la Guinée, où l'épidémie s'est déclarée en décembre 2013, le Liberia et la Sierra Leone.

Il n'y a actuellement plus aucun cas confirmé.

jk/pyv