NOUVELLES
28/02/2016 04:28 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Des activistes rapportent des frappes aériennes dans le nord de la Syrie

BEYROUTH — Des groupes d'activistes liés à l'opposition syrienne ont révélé, dimanche, que des avions avaient bombardé deux villages dans le nord de la Syrie.

Ces frappes aériennes ont été effectuées un jour après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu négocié par les États-Unis et la Russie, la tentative la plus ambitieuse jusqu'à maintenant pour endiguer la violence générée par la guerre civile qui déchire le pays depuis cinq ans.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, un organisme établi en Grande-Bretagne, a indiqué que les bombardements avaient touché les villages de Daret Azzeh et Qobtan al-Jabal. Il n'a cependant pas précisé si les avions appartenaient aux forces syriennes ou russes.

Les Comités locaux de coordination ont pour leur part affirmé que les appareils étaient russes.

Il n'a pas été possible de confirmer dans l'immédiat si les zones frappées étaient sous le contrôle du Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

Le groupe armé État islamique et le Front al-Nosra sont exclus de la trêve.