NOUVELLES
28/02/2016 08:37 EST | Actualisé 28/02/2017 00:12 EST

Angleterre - 27e journée: Rashford fait couler Arsenal, Tottenham ne faiblit pas

Marcus Rashford, 18 ans, le nouveau prodige de Manchester United, a battu presque à lui seul Arsenal dimanche (3-2), dimanche lors de la 27e journée, mais le titre de champion d'Angleterre reste ouvert, Tottenham ayant gagné face à Swansea (2-1) pour revenir à deux points du leader Leicester.

Marcus Rashford, un nom à retenir. Après son doublé contre Midtjylland jeudi en Ligue Europa pour ses débuts avec Manchester United, le jeune attaquant a remis ça dimanche contre Arsenal, dans un match d'une toute autre importance, pour permettre à son club (5e, 44 points) de revenir à trois points de Manchester City et de la 4e place qualificative pour la Ligue des champions.

Rashford a inscrit un nouveau doublé et donné une passe décisive pour Ander Herrera pour plomber les espoirs de titre d'Arsène Wenger et de ses joueurs. Avec sa puissance, sa vitesse et ses mouvements sans ballon, le natif de Manchester, né le 31 octobre 1997, le jour où MU a écrasé Sheffield Wednesday 6-1, est la nouvelle sensation du football anglais.

Passé comme Wes Brown, Danny Welbeck ou Ravel Morrison par le club de jeune de Fletcher Moss Rangers avant d'intégrer le centre de formation de United, il est devenu à 18 ans et 120 jours le quatrième plus jeune joueur à débuter pour MU en championnat derrière Federico Macheda, P. Neville et Rafael et le troisième plus jeune joueur à marquer en championnat derrière Macheda et Welbeck!

18 ans et 120 jours, c'est aussi exactement le même âge que Wayne Rooney quand il a marqué son premier doublé en Premier League. En deux rencontres, il vient ainsi de marquer autant de buts qu'Anthony Martial, actuellement blessé, lors de ses quinze derniers matches disputés.

L'Anglais d'origine jamaïquaine, qui évolue en équipe d'Angleterre des moins de 18 ans, n'a toujours pas signé de contrat professionnel avec les Red Devils. Il ne touche que 500 livres (634 euros) par semaine, soit 26 000 livres (33 000 euros) par an. C'est ce que Wayne Rooney gagne en une matinée! Mais l'ouragan Rashford a tout emporté sur son passage cette semaine, la plus belle de sa vie.

- Tottenham seul derrière Leicester -

"Je sais par expérience que les jeunes jouent toujours très bien leur première rencontre. La seconde est différente. Marcus a bien joué dans les deux, donc, c'est un talent exceptionnel", a déclaré son entraîneur Louis Van Gaal, satisfait de la "performance et du résultat (de son équipe) face à l'une des meilleures équipes de Premier League".

En revanche, pour Arsenal, c'est une semaine cauchemardesque! Après le revers contre Barcelone en Ligue des champions mardi (2-0), cette nouvelle défaite laisse les Londoniens (3e, 51 pts) à cinq points du leader Leicester, vainqueur de Norwich samedi (1-0) et trois de Tottenham, qui a battu Swansea dimanche (2-1).

"Je ne peux pas remettre en cause l'engagement, l'esprit et la volonté de les joueurs. Mais c'est vrai que nous avons concédé facilement les buts", a indiqué l'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger.

Les Gunners n'y arrivent plus à Old Trafford. Ils y ont perdu pour la septième fois lors de leur neuf dernières visites, pour deux matches nuls et leurs espoirs de remporter le titre cette saison s'amenuisent de plus en plus.

Car à l'image de Leicester, qui a montré des ressources mentales de champion samedi en arrachant une victoire contre Norwich (1-0), Tottenham a fait preuve des mêmes qualités dimanche pour remonter son handicap d'un but contre Swansea (2-1). Après avoir été menés dès la 19e minute par les Gallois, les Londoniens ont renversé la tendance grâce à Chadli et Rose pour arracher leur sixième victoire de suite en championnat.

Les Spurs (2e, 54 pts) prennent ainsi trois points d'avance sur Arsenal, qu'ils accueillent samedi prochain pour le plus chaud des Derbies du nord de Londres depuis très longtemps. Et surtout, ils restent plus que jamais au contact de Leicester, avec deux points de retard.

cc/yk