NOUVELLES
26/02/2016 04:21 EST | Actualisé 26/02/2017 00:12 EST

Un soldat tué dans l'est prorusse de l'Ukraine

Un soldat ukrainien a été tué au cours des dernières 24 heures dans des combats avec les rebelles prorusses dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, malgré une relative accalmie, ont annoncé vendredi les autorités ukrainiennes.

"En raison des combats, un soldat ukrainien a été tué ces dernières 24 heures. Cela s'est produit dans le village de Granitné", à mi-chemin entre le fief rebelle de Donetsk et Marioupol, ville portuaire sous contrôle des forces ukrainiennes, a déclaré le porte-parole de l'armée ukrainienne Andriï Lyssenko, sans donner davantage de détails.

Les rebelles prorusses, qui ne communiquent pas régulièrement sur le bilan des combats dans la zone sous leur contrôle, ont eux fait état de 11 morts en une semaine.

"Du 20 au 26 février, 11 personnes ont été tuées. Parmi elles, deux civils, tous deux des hommes, et 9 soldats de la DNR (la République populaire autoproclamée de Donetsk, ndlr)", a déclaré à l'AFP Alexandre Maltsev, porte-parole du service en charge des droits de l'Homme en DNR.

"Tous ont été tués à la suite de tirs contre le territoire de la DNR de la part des forces ukrainiennes", a-t-il ajouté.

Le conflit opposant l'armée ukrainienne aux séparatistes, soutenus militairement, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie, a fait plus de 9.000 morts depuis son début il y a bientôt deux ans.

Depuis l'instauration d'une trêve en septembre, les combats ont considérablement baissé en intensité, bien que des affrontements continuent à éclater sporadiquement entre séparatistes et forces ukrainiennes. Les négociations de paix restent néanmoins au point mort depuis plusieurs mois.

Le président ukrainien Petro Porochenko a cependant annoncé vendredi sur sa page Facebook la libération de trois prisonniers ukrainiens détenus par les forces rebelles.

"Trois de nos compatriotes viennent d'être libérés. Ils vont bientôt rentrer à la maison. Nous attendons encore de bonnes nouvelles dans les jours à venir", a-t-il écrit.

La semaine dernière, Kiev et les séparatistes avaient pour la première fois depuis le début de l'année échangé plusieurs prisonniers dans le cadre des accords de paix.

osh-is-lap/pop/lpt