NOUVELLES
25/02/2016 07:27 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Une explosion fait quatre morts au Nigeria

YOLA, Nigéria — Au moins quatre personnes ont été tuées jeudi au Nigeria quand des bombes confisquées au groupe Boko Haram ont accidentellement explosé au quartier général de la police de la ville de Yola, dans le nord-est du pays.

Des dizaines d'autres policiers et des écoliers ont aussi été atteints par des éclats de verre.

Le commissariat de police se trouve dans un secteur commercial du quartier de Jimeta, à proximité d'un marché, d'une prison, d'un bureau de poste, d'une station de télévision et de deux écoles primaires.

Un édifice de l'escouade antibombes nigériane a été rasé au sol et d'autres immeubles ont été lourdement endommagés. Des fenêtres ont été fracassées dans un rayon de plusieurs dizaines de mètres.

Un porte-parole de la police a expliqué à l'Associated Press que les bombes avaient été confisquées au groupe djihadiste Boko Haram.

Quatre corps ont été retirés des décombres et une vingtaine d'enfants transportés vers l'hôpital.

Yola accueille des milliers de réfugiés chassés de chez eux par l'insurrection de Boko Haram.