NOUVELLES
25/02/2016 04:13 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Syrie : décision vendredi soir sur une éventuelle reprise des discussions de Genève (ONU)

L'émissaire spécial de l'ONU pour la Syrie a annoncé qu'il déciderait vendredi soir si les conditions sont remplies pour une éventuelle reprise de discussions intersyriennes à Genève.

"Demain sera un jour très important, je dirais même crucial", a déclaré jeudi aux journalistes Staffan de Mistura.

Une cessation des hostilités est en effet censée entrer en vigueur samedi en Syrie (22H00 GMT vendredi) et les parties au conflit ont jusqu'à vendredi 10h00 GMT pour accepter cette proposition.

M. De Mistura a indiqué que la "task force sur le cessez-le-feu" se réunirait vendredi après-midi à Genève pour parler des modalités d'application de la trêve.

"Il y aura ensuite à 21h00 (20h00 GMT) une réunion par vidéo avec le Conseil de Sécurité (...) et je pourrai alors vous dire où nous en sommes et vous donner des informations concernant la reprise des discussions de Genève", a-t-il ajouté.

Les négociations intersyriennes ont été suspendues début février en raison d'une offensive du régime de Damas, avec l'appui de l'aviation russe, contre les rebelles.

L'émissaire spécial de l'ONU s'exprimait à l'issue de la 3e réunion de la "task force sur l'accès humanitaire en Syrie", deuxième volet de l'accord conclu il y a deux semaines à Munich par le Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG).

nl-gca/bds