POLITIQUE
25/02/2016 03:32 EST | Actualisé 25/02/2016 04:21 EST

Ottawa rejette une motion du Bloc québécois pour dénoncer le « Québec bashing »

OTTAWA – Les députés à Ottawa ont refusé le dépôt d’une motion du Bloc québécois pour dénoncer une campagne de « Québec bashing ».

Des cris ont fusé des quatre coins de la Chambre des communes lorsque le leader parlementaire du Bloc, Luc Thériault, a demandé le consentement de tous les députés pour déposer sa motion.

Il demandait à ce que la « Chambre des communes déplore les propos irrespectueux envers le Québec tenus depuis plus d’un mois par le premier ministre de la Saskatchewan et l'appel fanatique contre le Québec tenu par Ezra Levant ».

Le controversé animateur, qui a fondé son site web The Rebel, a fait installer un panneau contre le maire de Montréal, Denis Coderre, à propos de son opposition à l’oléoduc Énergie Est.

Tout comme Brad Wall, le premier ministre de la Saskatchewan, Ezra Levant demande à ce que le Québec cesse de recevoir sa part de la péréquation tant qu’il n’acceptera pas le projet de pipeline sur son territoire.

Avec son coup d’éclat publicitaire, il en appelle à punir les « fanatiques ingrats comme Coderre » et veut « rappeler aux Québécois qu’ils ont assez abusé de l’Ouest du pays ».

Le bloquiste Luc Thériault voulait s’assurer de « ramener un peu d’ordre » dans le débat. « C’est une question de respect, il me semble », dit-il.

Il se désole de voir que les autres partis à la Chambre des communes ait refusé de déplorer la situation. À son avis, il s’agit d’un « manque de sensibilité des parlementaires à l’égard de la situation du Québec ».

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Énergie Est: Trudeau et Coderre font le point à Montréal Voyez les images