NOUVELLES
25/02/2016 04:23 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Près de 200 soldats kényans auraient été tués lors d'une attaque en Somalie

MOGADISCIO, Somalie — Au moins 180 soldats kényans ont été tués en Somalie en janvier quand leur base a été attaquée par des djihadistes du groupe somalien Al-Shaabbab, a révélé mercredi le président de la Somalie.

Hassan Sheikh Mohamud a déclaré à la télévision somalienne qu'entre 180 et 200 soldats kényans ont été tués lors de l'attaque du 15 janvier. Un porte-parole militaire kényan a réfuté ce bilan, tout en refusant de fournir un bilan officiel.

L'attaque s'est produite dans la ville d'El-Ade, près de la frontière avec le Kenya.

Le Kenya contribue activement à la campagne militaire contre Al-Shabbaab, un mouvement associé à Al-Qaïda qui essaie de renverser le gouvernement somalien.