NOUVELLES
25/02/2016 03:09 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Nigeria: Explosion dans un commissariat de Yola, bilan indéterminé

Une explosion a frappé jeudi un commissariat de police de Yola, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré à l'AFP un responsable des secours, sans pouvoir apporter de bilan d'éventuelles victimes.

Selon Aliyu Maikano, un responsable de la Croix Rouge nigériane, un "engin explosif" est à l'origine de l'explosion, survenue dans le quartier de Jimeta vers 11H30 (10H30 GMT).

Le bâtiment, "massivement" détruit, a pris feu, a-t-il déclaré. "Selon les forces de l'ordre, il y a deux autres engins qui n'ont pas encore explosé. Les services de secours se trouvent à distance et attendent leur feu vert pour lancer leurs opérations", a-t-il expliqué.

"Je me trouve près de l'école primaire qui donne sur le commissariat de police en feu. Aucune victime n'a pu être évacuée parce qu'on n'y a pas accès pour l'instant", a-t-il ajouté.

Deux habitants ont confirmé avoir entendu une explosion, et l'agence nigériane de gestion des urgences (NEMA) a évoqué une "bombe".

Yola est la capitale de l'Adamawa, un des trois Etats du nord-est les plus touchés par l'insurrection islamiste de Boko Haram, qui a fait plus de 17.000 morts au Nigeria depuis six ans.

Cette ville a souvent été frappée par des attentats-suicides et des attaques à la bombe l'an dernier. En novembre, une bombe avait explosé au milieu d'une foule, tuant au moins 32 personnes. En octobre, un attentat dans une mosquée avait fait au moins 27 morts.

L'attentat du commissariat jeudi n'a pas été revendiqué pour l'instant, mais Boko Haram s'en est souvent pris aux forces de l'ordre par le passé.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a promis de mettre un terme aux violences de Boko Haram et affirmé en décembre que le mouvement islamiste était "techniquement" vaincu.

abu-phz/cdc/jhd