NOUVELLES
25/02/2016 07:51 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Le Sénat italien autorise les union civiles

ROME — Le Sénat italien a voté jeudi en faveur d'une reconnaissance juridique des unions civiles.

Cette décision pourrait accorder certains droits aux couples homosexuels, au terme d'une bataille rangée qui s'étire depuis plusieurs années.

Le premier ministre Matteo Renzi a affirmé que l'adoption de la loi est un moment «historique». Des groupes de défense des droits des gais et des lesbiennes ont toutefois fait connaître leur mécontentement, puisque le parti de M. Renzi a sacrifié une clause sur l'adoption par les conjoints de même sexe pour assurer la victoire.

La loi, qui doit maintenant être approuvée par la chambre basse des députés, ne légalise en rien le mariage homosexuel. Elle est toutefois d'une grande importance dans un pays majoritairement catholique, où le Vatican jouit d'un grand pouvoir sur les plans politique et social. Le pape François a toutefois observé le silence au cours des derniers mois.

L'Italie a été condamnée l'an dernier par la Cour européenne des droits de l’homme pour être le seul pays d'Europe occidentale à ne pas reconnaître le mariage ou l'adoption des couples de même sexe.

La loi a facilement été adoptée, par un vote de 173 pour et 71 contre.