NOUVELLES
25/02/2016 01:35 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

La déférence envers les célébrités à la BBC a permis les agissements pédophiles de Savile (rapport)

Une culture de "vénération" et de "peur" envers les célébrités à la BBC a favorisé les agissements pédophiles de l'ex-animateur vedette Jimmy Savile, qui étaient connus de "certains responsables de rang intermédiaire" mais pas de la BBC en tant qu'institution, selon l'enquête interne publiée jeudi.

"Ma conclusion est que certains responsables juniors et de rang intermédiaire étaient au courant de la conduite sexuelle inappropriée de Savile dans le cadre de son travail pour la BBC", a écrit Janet Smith, en charge de ce rapport.

"Cependant, je n'ai trouvé aucune preuve que la BBC, en tant que personne morale, était au courant" des agissements de l'animateur, décédé en 2011, a ajouté cette ancienne magistrate de la Cour d'appel.

Au cours de son enquête, Janet Smith dit avoir trouvé 72 personnes agressées par Jimmy Savile dans le cadre de son travail à la BBC, dont la plus jeune était âgée de 8 ans au moment des faits.

Personnage fantasque, Jimmy Savile était très populaire en raison de ses émissions pour la jeunesse et de son engagement caritatif, qui lui avait valu d'être anobli par la reine.

Ce n'est qu'un an après sa mort qu'une enquête journalistique a dévoilé les centaines d'agressions qu'il a commises, conduisant Scotland Yard à le décrire comme "le pire prédateur sexuel de l'histoire du pays".

Ces révélations avaient provoqué un scandale au Royaume-Uni, contraignant le directeur général de la BBC George Entwistle à démissionner fin 2012.

jb/fb/ros