NOUVELLES
24/02/2016 23:35 EST | Actualisé 24/02/2017 00:12 EST

Iran/élections: désistement de dernière minute de près de 1.400 candidats

Près de 1.400 candidats au double scrutin prévu vendredi en Iran se sont désistés en faveur des principales listes en présence, ce qui porte désormais leur nombre total à 5.003, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur.

Le responsable des élections au ministère de l'Intérieur, Mohammad Hossein Moghimi, a indiqué qu'il y avait désormais 4.844 candidats en course pour les législatives contre 6.229 initialement et 159 contre 161 à l'Assemblée des experts, des religieux chargés de nommer et de démettre au besoin le guide suprême.

Quelque 10% des candidats aux législatives sont des femmes, et leur nombre est désormais de 500 environ, après le désistement d'une centaine d'entre elles. Aucune femme n'est candidate à l'Assemblée des experts.

Le ministre de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, avait déjà auparavant annoncé à la télévision d'Etat une baisse importante du nombre de candidats.

Ces candidats, qui pour la plupart n'avaient pas été retenus sur les grandes listes représentant les principaux courants - conservateur, réformateur et modéré - , avaient néanmoins décidé de se présenter individuellement. Ils ont finalement décidé de se désister en faveur de ces listes pour éviter l'éparpillement des votes.

Près de 55 millions d'Iraniens sont appelés à élire les 290 membres du Parlement et les 88 membres de l'Assemblée des experts, les premières élections depuis l'accord nucléaire de juillet 2015 sur lequel le président modéré Hassan Rohani entend capitaliser pour renforcer son assise face aux conservateurs.

Le vote débutera vendredi à 04h30 GMT pour s'achever à 14h30 GMT, mais pourrait être prolongé si nécessaire, a précisé le responsable du ministère de l'Intérieur.

bur-stb/feb