NOUVELLES
25/02/2016 04:15 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Fifa/Election - La Fifa est à "un croisement" pour son avenir (Infantino)

La Fifa, qui élira vendredi son président, est "à un croisement" pour son avenir, a estimé jeudi Gianni Infantino, l'un des cinq candidats à la présidence de l'instance mondiale, embourbée dans un vaste scandale de corruption.

"Nous avons tous conscience que la Fifa, à travers ce congrès est à un croisement", a estimé le secrétaire général de l'UEFA dans une lettre adressée aux 209 fédérations réunies à Zurich pour élire le successeur de Joseph Blatter à la tête d'une fédération en pleine crise.

L'Italo-Suisse trouve face à lui quatre autres candidats: le cheikh bahreini Salman, le Prince jordanien Ali, le Français Jérôme Champagne et le Sud-Africain Tokyo Sexwale.

"Les décisions prises vendredi vont dessiner le football pour les prochaines générations et chaque fédération a l'opportunité, à travers le vote, d'ouvrir une nouvelle voie vers le renouveau, le prospérité et la confiance", ajoute Infantino.

"C'est maintenant ou jamais que la Fifa doit s'engager dans le changement et ramener le football au centre, en renforçant l'investissement dans le développement du football et en s'engageant au côté des fédérations", estime-t-il encore.

Présenté comme l'un des deux favoris avec le Cheikh Salman, Gianni Infantino a assuré avoir "des raisons d'être encore plus confiant" à l'approche du scrutin qu'au début de sa campagne, mercredi dans un entretien à l'AFP.

ebe/kn/mam