NOUVELLES
25/02/2016 18:49 EST | Actualisé 25/02/2017 00:12 EST

Colombie: Démantèlement d'un réseau de prostitution à destination de la Corée du Sud

Un réseau de prostitution dirigé par un Equato-sud-coréen, qui recrutait des femmes en Colombie pour les prostituer en Corée du Sud, a été démantelé, a indiqué la police judiciaire.

"Le groupe de recherche chargé des crimes sexuels, de la traite et du trafic d'être humains a démantelé une organisation criminelle dédiée à la traite sous forme d'exploitation sexuelle transnationale, arrêtant quatre personnes, dont trois femmes et un citoyen de nationalités équatorienne et sud-coréenne", a indiqué à des journalistes la colonelle Jacqueline Salazar.

L'identité des quatre personnes arrêtées n'a pas été divulguée.

Selon les enquêteurs, le chef du réseau, surnommé Moon, recrutait des femmes, en particulier dans les départements de Quindio (centre) et Valle del Cauca (ouest) avec de fausses promesses d'emploi stable et de bons revenus.

Les victimes, contactées personnellement par téléphone ou internet, étaient ensuite forcées à se prostituer dans le quartier de Gangnam à Séoul, en Corée du Sud, a précisé la police dans son communiqué.

En plus d'être contraintes à la prostitution, elles ont été soumises a d'autres traitements inhumains: leurs papiers étaient retenus illégalement, elles vivaient dans des logements surpeuplés, sans avoir accès aux soins médicaux, ni droit de se déplacer librement, poursuit le communiqué.

L'enquête qui a conduit au démantèlement du réseau a débuté après une plainte déposée par deux femmes rapatriées en 2014 en coordination avec le ministère colombien des Affaires étrangères.

ad/cd/tll/plh