NOUVELLES
24/02/2016 11:56 EST | Actualisé 24/02/2016 11:57 EST

Une activité de tir offerte durant la semaine de relâche dénoncée

by julie mcinnes

Une citoyenne a porté plainte à la Ville de Québec pour dénoncer une activité de tir au pistolet offerte durant la semaine de relâche. Les jeunes à partir de 14 ans peuvent s'initier au tir à l'arme de poing dans le cadre du Festival de la jeunesse de Beauport.

Selon ce qu'on peut lire dans la brochure de la Ville de Québec, chaque participant aura la possibilité de se familiariser avec des pistolets et revolvers de calibre 22, 9 mm et 38.

L'activité, qui dure environ une heure, est offerte les 28 février, et les 5 et 6 mars. Les jeunes sont accompagnés d'un officiel pendant toute la durée du tir.

Jacinthe Thériault-Fortier trouve inacceptable que la Ville propose une activité, qui selon elle, banalise la violence.

« C'est incohérent qu'on donne des armes à feu aux enfants et qu'on leur dise : c'est un jeu, c'est un sport. »

— Jacinthe Thériault-Fortier, plaignante

« Ça banalise ça et c'est déjà tellement banalisé dans les émissions de télévision. Là, on fait un pas de plus en disant : apprends aussi à t'en servir, apprends comment ça fonctionne », déplore la mère de famille.

Le camp est offert depuis 2006 durant la semaine de relâche.

Galerie photo Les grandes dates du débat sur les armes aux USA Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter