NOUVELLES
24/02/2016 06:51 EST | Actualisé 24/02/2016 06:51 EST

Doux baiser historique entre un marin québécois et son conjoint masculin (VIDÉO)

Par Stéphane Parent

Un marin canadien originaire du Québec a écrit une nouvelle page d’histoire et a fait tourner plusieurs têtes en embrassant sur le quai à son retour de mission son partenaire de même sexe.

« Je suis sans voix », a laissé échappé le Matelot-chef Francis Legaré après avoir embrassé de façon spontanée et impromptue sont partenaire, Corey Vautour, après avoir passé huit mois en mer.

Le navire NCSM Winnipeg, qui a un équipage de 250 marins, revenait à Victoria mardi après une tournée dans les Caraïbes et l’océan Pacifique Est.

La scène a été filmée par des caméras de télévision dans le port de Victoria sur la côte ouest-canadienne sous les chauds applaudissements de beaucoup de citoyens présent sur place.

Une vieille tradition remaniée au goût du jour

Le premier baiser pour un marin de retour après un long déploiement en mer est une tradition douce et mémorable. Mais la Marine royale canadienne estime que ce baiser public entre un marin et son ami est le premier de son histoire.

La tradition veut que le premier marin qui quitte son navire doive embrasser son conjoint devant tous ceux réunis sur le quai. Être le premier marin qui quitte son navire est considéré comme un honneur et un privilège que la Marine canadienne décide par un tirage aléatoire.

Legaré, qui est originaire de Québec, a acheté des billets pour le tirage au sort qui décide qui obtient le premier baiser et à sa grande surprise, il l’a remporté : « Je viens d’acheter un billet, car tout l’argent va à la charité, je ne pensais pas que je pouvais gagner », a déclaré Legaré.

Les supérieurs approuvent

« Nous sommes le reflet de la société et nous recrutons dans toute la société,» a expliqué par la suite le contre-amiral Gilles Couturier, commandant de la Marine du Pacifique : « Si nous ne nous adaptons pas, nous ne pourrons pas avoir de bons marins rejoindre nos rangs. »

« Je pense que c’est merveilleux, les Forces armées canadiennes embrasse les personnes quelles que soient leurs préférences », a déclaré pour sa part le commandant du NCSM, Jeff Hutchinson.

RCI avec CBC