NOUVELLES
22/02/2016 09:20 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Syrie: l'accord de cessez-le-feu est un "signe d'espoir" (Ban Ki-moon)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué lundi comme un "signe d'espoir pour la population syrienne" l'accord de cessez-le-feu en Syrie annoncé par Moscou et Washington pour le 27 février.

M. Ban a "exhorté les parties prenantes à (le) respecter", ajoutant qu'il "reste beaucoup de travail à faire pour l'appliquer".

L'accord "contribue à créer un environnement propice à la reprise des négociations politiques" en Syrie, interrompues depuis début février, a estimé M. Ban.

"C'est avant tout un signal d'espoir tant attendu pour la population syrienne qui, après cinq ans de conflit, peut espérer que ses souffrances vont pouvoir prendre fin", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Les services du médiateur onusien Staffan de Mistura "sont prêts à soutenir la mise en place de l'accord, à la fois à Damas et à Genève", a souligné M. Ban.

L'accord de cessez-le-feu doit entrer en vigueur en Syrie le 27 février à 00H00 heure de Damas (22H00 GMT), selon un communiqué commun entre les Etats-Unis et la Russie, diffusé par le département d'Etat à Washington.

Cette interruption des hostilités --qui ont fait des dizaines de milliers de morts et des millions de réfugiés depuis cinq ans-- ne concernera toutefois pas le groupe Etat islamique et le Front Al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en Syrie, a précisé le communiqué.

avz/sha/elm