NOUVELLES
22/02/2016 04:21 EST | Actualisé 22/02/2016 04:22 EST

Le journaliste Mohamed Fahmy reçoit le prix «Freedom to Read»

Anadolu Agency via Getty Images
CAIRO, EGYPT - JULY 30: Canadian-Egyptian Al-Jazeera journalist Mohamed Fahmy speaks to reporters outside the police academy in Cairo, Egypt, 30 July 2015. The verdict in the retrial of the Al-Jazeera journalists has been postponed to August 2. (Photo by Mohamed Elraai/Anadolu Agency/Getty Images)

TORONTO - Le journaliste Mohamed Fahmy a reçu le prix "Freedom to Read" 2016, remis par la Writers' Union of Canada.

L'union écrivaine affirme que M. Fahmy - qui a passé plus d'un an dans une prison égyptienne - a été récompensé pour sa défense de la liberté d'expression lors de la couverture des soulèvements du "printemps arabe", en 2011.

La présidente, Heather Menzies, a précisé que le jury était arrivé à cette décision de façon unanime.

Mohamed Fahmy a été libéré de prison à l'automne après avoir été arrêté en 2013 avec deux de ses collègues du réseau anglophone d'Al-Jazeera en lien avec des accusations de terrorisme.

Il avait été condamné à trois ans de prison au terme d'un deuxième procès pour avoir diffusé de "fausses nouvelles" biaisées en faveur des Frères musulmans, un groupe maintenant interdit au pays. Le procès avait été vivement critiqué par la communauté internationale.

M. Fahmy et son collègue égyptien Baher Mohamed ont été graciés en septembre alors que l'Australien Peter Greste avait été déporté dans son pays auparavant.

"Non seulement il a écrit sur le sujet de la liberté de s'exprimer et d'être entendu, il s'est attaqué aux plus vastes enjeux, dont la protection nécessaire pour les gens qui défendent cette liberté dans des situations dangereuses", a déclaré Mme Menzies.

Elle a aussi mentionné que M. Fahmy, qui vit maintenant à Vancouver, avait créé une fondation pour aider les défenseurs de la liberté d'expression.

La Writers' Union of Canada présente le prix dans le cadre de la semaine "Freedom to Read" ("liberté de lire"), un événement conçu pour encourager les Canadiens à se prémunir de leur droit de lire, d'écrire et de publier librement.

Parmi les précédents lauréats, on retrouve l'auteur de "The Book of Negroes", Lawrence Hill, et le philosophe John Ralston Saul.

M. Fahmy rédige actuellement son autobiographie et une maison de production britannique prévoit transposer l'histoire en film.